Coupe du Monde 2019 – Brésil: 14/09/19, course au but de 94 km stoppée

C’est la dernière manche. Il est 11h50, je suis à 2900 m, le start est dans 50 minutes. Je me promène un peu en gardant mon plafond. Je fais des ronds, à moitié dans le thermique, à moitié à l’extérieur. Je perds mon activation qui n’est déjà pas bien élevée. Au moment de l’ouverture de la course, je sens que je ne suis pas dans le tempo. Je passe au plan des tactiques alternatives pour m’amuser sur ce vol final.

La balise est au lac. Que vont-ils faire, comment essayer de se démarquer?
Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Brésil: 13/09/19, course au but de 90 km

Journée particulière. Manche piégeuse. Changement de conditions. Aujourd’hui les +3 se sont fait rares, il fallait parfois se contenter de +1 m/s, voire moins. Le dessin de la manche autorise un départ optimisé à 20 km du décollage pour gagner plus de 7 km sur les 90 km à parcourir. Pour saisir l’option, il faut décoller tôt. Problème: les conditions ne sont pas établies, le vent est hésitant et faiblard.

Bien plus de cumulification que les jours précédents
Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Brésil: 12/09/19, course au but de 108 km

Je me rapproche. Je touche au but (d’ailleurs j’y vais tous les jours). J’y suis presque. J’ai enfin produit quelque chose de presque correct. Presque, primo parce que Baptiste, Michele et une poignée d’autres me collent encore une demie-heure. Mais je suis dans le top 10, à l’avant du groupe des autres. Presque, deuzio parce que j’emplafonne de 8 m la limite des 10.000 pieds en altitude GPS. Cela n’aidera pas mon classement général qui sera bon à oublier. Cependant les 45 points de pénalité sont préjudiciables pour le classement par équipe, et je le regrette bien pour mes camarades.

Start!
Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Brésil: 11/09/19, cross de 100 km

Notre hôtel a ouvert pour notre arrivée. Plein de bricoles fonctionnent épisodiquement. Les ascenseurs avant-hier, internet hier. Un peu comme moi en fait. Promis juré je ne fais pas la tête (on ne choisit pas la tête qu’on a, mais on peut tout à la tête qu’on fait). C’est donc en dégustant de succulents pains de fromage au petit-déj que je peux enfin charger quelques nouvelles. Histoire de changer un peu mes routines j’en ai pris un de plus et changé de bermuda (bien que le nouveau soit plus ajusté…).

Dommage de ne pas avoir le droit de percer les 3000
Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Brésil: 10/09/19, course au but de 105 km

Grosse journée annoncée: des varios à + 3 m/s et des plafonds à 3500 m. Sachant que nous n’avons pas le droit de dépasser l’altitude de 3048 m. Et les conditions sont au rendez-vous, après un décollage un peu long à venir, vu que mon classement est supérieur à mon âge, pour dire, sur un espace digne du Banchet, ce qui nous a valu de belles queues.

Tranquille comme Baptiste au start
Continuer la lecture