La formation par les compétences

Nous sommes un dimanche soir de novembre. Il est 19h30. Je m’arrête sur une aire de service blafarde de l’A40, en chemin vers Chamonix pour mon avant-dernière semaine de formation DES JEPS à l’ENSA. Je viens de planter les crocs dans un poulet-crudités et je tombe sur cet excellent voire extraordinaire article de aéroVFR. Il me faudra bien trois quarts d’heure pour m’en remettre (de l’article hein, pour le poulet-crudités cela a été plus long) et reprendre la route.

Illustration © FFVP

Voilà un cadre de formation qui me parle. Voilà un cadre de formation tel que j’en cherchais. Voilà un cadre de formation qui pourrait dépoussiérer considérablement notre passeport de vol libre. Voila un cadre de formation qui appréhende correctement la gestion des risques et la met au cœur de sa pédagogie. Mais il faudrait quelques révolutions fédérales pour y parvenir. Alors je vais me l’approprier.

Continuer la lecture

Truc pour Machin? Toi de moi!

Jacques entend une communication sur la fréquence radio de son club. Il reçoit un « Pierre pour Paul ». Mais qui appelle, qui est appelé? Est-ce Pierre qui appelle Paul, ou Paul qui appelle Pierre? Il n’en sait rien. Lorsque Jacques entend « Pierre pour Paul, je me suis fait mal »: que doit-il comprendre, à qui porter assistance, comment intervenir et à qui s’adresser, Pierre ou Paul? Il ne peut en être sûr.

Truc pour Machin? Toi de moi!

Mon sujet du jour est le protocole de communication utilisé en radio: la phraséologie. Un élément essentiel de la sécurité aéronautique que je n’ai pas encore vu enseigné en école. Une obligation de qualification pour tous les pilotes de vol « non libre ». Une absence de qualification obligatoire pour le vol libre qui ne nous dispense pas d’une formation, au prétexte que l’usage d’une radio semble enfantin, qu’il suffit d’appuyer sur un bouton pour la faire fonctionner ou que nous utilisons des téléphones sans formation depuis longtemps. En tous cas, je n’y ai jamais été formé. J’ai vécu la même absence de formation pour le secours et il a été remédié au problème depuis. J’aimerais qu’il en soit de même pour la radio.
Continuer la lecture

PWCA SuperFinal in Baixo Guandu – 27/12/13 7am

A disaster is happening in Espirito Santo state, Brazil. Due to repeated strong showers, half of the houses in the state are flooded. Tens of thousands inhabitants are homeless and displaced. Many have died. Lots of roads, on rivers beds, are blocked or cut. The paragliding community follows the critical situation with horror and sadness. Sports issues are secondary in such a context, the Super Final becomes accessory.

Nevertheless a decision has to be taken about that upcoming competition, scheduled in two weeks from now. I received feedback from the PWCA Committee and from local organizers as well. Be aware they are addressing the situation. Taking the right decision is about gathering as much correct information as possible, weighting options and making a decision. All those steps are difficult to take.

Continuer la lecture

PWCA 2013 Automn Committee Meeting

Given the current weather and humanitarian situation in Baixo Guandu and more widely in Espirito Santo state (see here and there), I weighted the wisdom of publishing comments, moreover critics, about sportive aspects of our sport. I came to the conclusion that whatever happens in Brazil, we have to consider them.

The minutes of PWCA 2013 Automn Committee Meeting held 15/11/13 have just been published for Christmas. To spare you the reading of the 35 pages, a sign of all the complexities addressed by the organization, I propose here below my own cherry picking of the points that should drive your attention. As strong as I can, I will separate facts from my own opinion. Here we go!

Continuer la lecture