Formation des pilotes

Avec plus de 150 réponses reçues au questionnaire sur le passage en formation des pilotes de parapente, je peux me lancer dans un peu d’analyse. Je vous livre quelques statistiques ci-dessous. Elles reflètent la population des pratiquants, tant dans la répartition par genre que par type d’aile ou encore niveau de brevet. Je n’ai pu contrôler la pyramide des âges, étrangement j’ai oublié ce champ dans le formulaire. Toujours est-il que les réponses reçues (et vous pouvez continuer à répondre, je mettrai à jour en fonction) sont révélatrices et viennent confirmer mes impressions.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Chine: conclusion

Je continue de m’étonner: incroyable ce que la compétition permet de ressentir. Cette semaine j’ai éprouvé un peu d’anxiété, de joie, de mélancolie, de lassitude, de frustration, de satisfaction, de bonheur de moments partagés. Je suis donc toujours sensible aux émotions que la course procure.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Chine: 15/06/19, course au but de 55 km

Il a été démontré que nous nous réveillons chaque matin avec une certaine quantité de concentration disponible pour la journée. Ce qui fait qu’on ne peut pas être concentré en permanence. Bien sûr tout le monde ne dispose pas du même réservoir. Je crois qu’il en va de même pour la patience. Mon expérience du jour est particulièrement réussie pour en faire la preuve.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Chine: 14/06/19, course au but de 100 km

Il est des symboles, comme ça: la manche de 100 km. C’est fait, Linzhou peut cocher la case. Et bien pour demain, qu’importe la prévision de vent, je vote pour 120 km! Parce qu’hier, après 10 km de crête, 75 km de pampa ne m’ont pas suffi pour recoller au groupe de tête. Aujourd’hui, après 90 km de cavalcade endiablée, j’y suis parvenu! Encore que, heureusement que Michael se troue sinon j’allais encore prendre 10 minutes.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Chine: 13/06/19, course au but de 82 km

Attention: paroles explicites dans le texte (quoique assez enfantines). J’ai été contraint de prendre quelques compléments ce matin. Un peu d’Imodium avec une pincée de Tiorfan. Donc, forcément, par voie de conséquence, j’ai fait un start de merde et j’ai chié ma manche. Fin de l’avertissement, je reviens à mon état naturel.

Continuer la lecture