Risque et incertitude

Au détour d’une lecture dominicale matinale, l’envie me prend de poser quelques mots. Deux en particulier. Risque. Incertitude. Ils sont décrits et par Frank H. Knight et même théorisés dans son ouvrage Risk, Uncertainty, and Profit. Je vous ferai grâce du troisième terme. Les plus entreprenants d’entre vous auront intérêt à explorer ses relations aux deux précédents. Que pouvons-nous tirer de cette théorie datant de 1921 (!) dans notre pratique? Commençons par une petite vidéo dans laquelle vous remplacerez « entrepreneur » ou « manager » par « pilote de parapente »:

Notons tout d’abord une focalisation. Cette théorie est reprise en Français sous le nom de « Théorie du risque ». Nos instances mettent en place une « Gestion du Risque ». Or les termes sont importants et dénotent une mauvaise compréhension du phénomène et donc les réponses apportées « risquent » de ne pas être appropriées. Distinguons donc ces deux notions qui visent à dépeindre l’avenir.

Continuer la lecture

La formation par les compétences

Nous sommes un dimanche soir de novembre. Il est 19h30. Je m’arrête sur une aire de service blafarde de l’A40, en chemin vers Chamonix pour mon avant-dernière semaine de formation DES JEPS à l’ENSA. Je viens de planter les crocs dans un poulet-crudités et je tombe sur cet excellent voire extraordinaire article de aéroVFR. Il me faudra bien trois quarts d’heure pour m’en remettre (de l’article hein, pour le poulet-crudités cela a été plus long) et reprendre la route.

Illustration © FFVP

Voilà un cadre de formation qui me parle. Voilà un cadre de formation tel que j’en cherchais. Voilà un cadre de formation qui pourrait dépoussiérer considérablement notre passeport de vol libre. Voila un cadre de formation qui appréhende correctement la gestion des risques et la met au cœur de sa pédagogie. Mais il faudrait quelques révolutions fédérales pour y parvenir. Alors je vais me l’approprier.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Brésil: conclusion

Sur le plan du vol et de l’aérologie nous avons connu une semaine exceptionnelle. Malgré des plafonds non exploités, peut-être jusqu’à 1000 m de gain supplémentaire possible, nous avons lancé des manches proches de 100 km tous les jours. Je cumule 27 heures de vol et 700 km parcourus, j’ai bouclé toutes les manches. Andradas, aussi connue sous le nom de Pico do Gaviao, est un terrain généreux et sans piège sur lequel il semble impossible de poser en route en cette saison.

Elle est chouette cette photo, non? Je crois que je vais la prendre pour mon profil. Quoique les filles m’ont dit préférer sans la barbe. Ah, pas facile!
Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Brésil: 14/09/19, course au but de 94 km stoppée

C’est la dernière manche. Il est 11h50, je suis à 2900 m, le start est dans 50 minutes. Je me promène un peu en gardant mon plafond. Je fais des ronds, à moitié dans le thermique, à moitié à l’extérieur. Je perds mon activation qui n’est déjà pas bien élevée. Au moment de l’ouverture de la course, je sens que je ne suis pas dans le tempo. Je passe au plan des tactiques alternatives pour m’amuser sur ce vol final.

La balise est au lac. Que vont-ils faire, comment essayer de se démarquer?
Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Brésil: 13/09/19, course au but de 90 km

Journée particulière. Manche piégeuse. Changement de conditions. Aujourd’hui les +3 se sont fait rares, il fallait parfois se contenter de +1 m/s, voire moins. Le dessin de la manche autorise un départ optimisé à 20 km du décollage pour gagner plus de 7 km sur les 90 km à parcourir. Pour saisir l’option, il faut décoller tôt. Problème: les conditions ne sont pas établies, le vent est hésitant et faiblard.

Bien plus de cumulification que les jours précédents
Continuer la lecture