Formation des pilotes

Avec plus de 150 réponses reçues au questionnaire sur le passage en formation des pilotes de parapente, je peux me lancer dans un peu d’analyse. Je vous livre quelques statistiques ci-dessous. Elles reflètent la population des pratiquants, tant dans la répartition par genre que par type d’aile ou encore niveau de brevet. Je n’ai pu contrôler la pyramide des âges, étrangement j’ai oublié ce champ dans le formulaire. Toujours est-il que les réponses reçues (et vous pouvez continuer à répondre, je mettrai à jour en fonction) sont révélatrices et viennent confirmer mes impressions.

Continuer la lecture

Truc pour Machin? Toi de moi!

Jacques entend une communication sur la fréquence radio de son club. Il reçoit un « Pierre pour Paul ». Mais qui appelle, qui est appelé? Est-ce Pierre qui appelle Paul, ou Paul qui appelle Pierre? Il n’en sait rien. Lorsque Jacques entend « Pierre pour Paul, je me suis fait mal »: que doit-il comprendre, à qui porter assistance, comment intervenir et à qui s’adresser, Pierre ou Paul? Il ne peut en être sûr.

Truc pour Machin? Toi de moi!

Mon sujet du jour est le protocole de communication utilisé en radio: la phraséologie. Un élément essentiel de la sécurité aéronautique que je n’ai pas encore vu enseigné en école. Une obligation de qualification pour tous les pilotes de vol « non libre ». Une absence de qualification obligatoire pour le vol libre qui ne nous dispense pas d’une formation, au prétexte que l’usage d’une radio semble enfantin, qu’il suffit d’appuyer sur un bouton pour la faire fonctionner ou que nous utilisons des téléphones sans formation depuis longtemps. En tous cas, je n’y ai jamais été formé. J’ai vécu la même absence de formation pour le secours et il a été remédié au problème depuis. J’aimerais qu’il en soit de même pour la radio.
Continuer la lecture

Tempo… Quelle tempo? Synchro!

L’année dernière j’ai commencé à apprendre le métier de moniteur de parapente. J’ai découvert différentes méthodes d’enseignement en intervenant dans plusieurs écoles. Comme souvent, la diversité crée la richesse et j’ai beaucoup appris de ces expériences au cours de mes premières semaines de stage. Les bases sont les mêmes pour tous mais la mise en œuvre et la philosophie de la pédagogie dépendent de chaque école, voire de chaque moniteur. Je vais poursuivre cette formation cet été pour finir mon apprentissage et décrocher ce diplôme. Je commence à me faire ma propre idée des bonnes pratiques.

Tempo... Quelle tempo? Synchro!

J’ai aussi vu des pratiques, générales ou locales, qui me semblent pouvoir être améliorées. J’aimerais pouvoir contribuer à leur amélioration. Je ne suis pas vraiment dans le système alors je vais procéder avec précaution pour ne pas dire de bêtise ou passer pour un prétentieux.
Continuer la lecture

Quelles voiles de compétition pour 2012 et après?

Pour conclure l’année, voici un petit billet sur nos voiles de compétition. Un souci depuis deux ans, un souci pour les deux années à venir. A moins que?

Competition Class

Début décembre est paru un rapport intermédiaire du groupe de travail sur la sécurité en compétition de la CIVL contenant des recommandations pour la FAI. Tous les mots sont importants (dans ma phrase comme dans le rapport). Ce document est limpide pour ceux qui connaissent le milieu et permettra peut-être à un public plus large et moins informé de mieux appréhender la question. Il a les avantages et les inconvénients d’être majoritairement rédigé par des pilotes de haut niveau international et ce n’est qu’un rapport, intermédiaire qui plus est. En résumé il explique que les accidents ont des causes multifactorielles et que le matériel ne peut que rarement être incriminé seul. Il préconise la réintroduction d’une « Competition Class » et propose quelques hypothèses.

Continuer la lecture