Coupe du Monde Espagne 2011: conclusion

Un de mes adages s’est vérifié: « on ne peut pas gagner une compétition sur une manche, on peut perdre une compétition sur une manche ». Nicolas a malheureusement confirmé la seconde partie, Morgenthaler a failli contredire la première partie. Mijéré a été régulier et a remporté la mise.

Ces derniers temps ont été marqués pour moi comme pour de nombreux autres par beaucoup de discussions. Encore dans les 2 dernières semaines un pilote est décédé en EN-B à l’open Serbe et j’ai deux bons copains en phase de progression qui se sont fait leurs premières grosses frayeurs à fin heureuse dans des niveaux 1. Je rentre d’une semaine de 22 heures de vol dans des conditions chaudes avec une seule fermeture mais une pensée constante limite obsédante qui m’a empêché d’être performant. J’ai pourtant une aile bien amortie avec un rapport performance/comportement comme je les aime. Il faut être sûr de sa technique et de ses choix pour ne pas penser en permanence aux problèmes possibles et aux conséquences envisageables. La technique pure et la rationalité des choix ne suffisent pas. Les plus forts ont réussi à faire abstraction du contexte et à se concentrer sur leur vol, pas moi.

Nous touchons à la fin d’une période troublée. Même si tout est loin d’être clair, l’avenir commence à se dessiner. Ce sera un défi pour moi de retrouver mon niveau perdu depuis le début de l’été tout en étant désormais impliqué dans des cercles de discussion et de décision. Mais j’ai jugé que je ne pouvais rester plus longtemps dans la seule critique ou proposition, il est temps de parler d’autre chose que du matériel en ce qui concerne la sécurité et de faire progresser notre sport. Grand défi en perspective.

La prochaine et dernière étape de l’année, assez lointaine à l’heure où j’écris, sera le Championnat de France à la Réunion. Mon ambition? Devenir champion de France, rien de moins! Et peu m’importe que ce soit en voile homologuée ou que certains de mes camarades de jeu restent à la maison, ras-le-bol des championnats ratés pour moi, je veux en réussir un et je commencerai par celui-ci.

Je profite enfin de trois jours de vacances. Voici une vitrine prémonitoire: passer du parapente au foot, de la PWC au FC Barcelone. Demain soir je serai au Camp Nou pour assister au spectacle Barça / Villareal, première journée de la Liga. FCBarcelona, més que un club!

3 réflexions au sujet de « Coupe du Monde Espagne 2011: conclusion »

  1. salut de la Réunion
    nous vous attendons tous pour le championnat de france ou nous espérons faire aussi bien dans le domaine sportif qu’en 2000 et 2005
    en attendant , entrainez vous bien avec d’autres ailes que vos guns!!!!!!!! actuels
    amicalemnt jaco

  2. Salut Maxime,
    Lecteur assidu de tes posts, je me permet de réagir pour t’encourager d’abord pour le CF mais surtout pour le temps de l’action que tu as decrit plus haut.
    Je suis content de te voir t’engager pour le changement de notre sport. Ton experience, ton niveau sportif et ton approche intellectuelle des choses sont les bons outils pour faire avancer la compétition de haut niveau et par conséquence notre activité.
    C’est important d’avoir des sportifs de haut niveau avec l’ambition de pousser le système.
    Bon courage Maxime et surtout tiens nous au courant, c’est passionnant.

  3. C’est étonnant nous avons tous les deux les même objectifs pour le mois de novembre … !!!
    A bientôt ici

Les commentaires sont fermés.