Pré-Européens Autriche 2009: entraînement et reconnaissance

Aujourd’hui, journée d’entraînement, donc il fait beau et chaud. Nous faisons le tour de la montagne pour utiliser le déco 2 de la compétition au doux nom de Bischling. Du foehn est annoncé mais pas présent. Nous utilisons un déco minuscule mal alimenté genre en sud-ouest à la Scia. Non, pire en fait. Mais le déco est une formalité en attendant le cycle, et c’est parti tout de suite dans du +3 puis +5 pour passer de 1800 à 2900m, direct. Ensuite petite manche de découverte, un coup à droite, un coup à gauche. Il y a entre 10 et 30km/h de vent, le panorama a beau être magnifique je décide de ne pas consommer trop d’influx et je vais poser après un vol administratif d’une heure.

Mais c’est une heure qui compte: je viens de passer les 1000 heures de vol pendant mon 620ème vol! Tournée générale ce soir, et buvez un coup à ma santé.

L’Autriche

Ce pays est plein de traditions qui ne sont pas encore du folklore, et en est très fier. Nous croisons beaucoup de monde en habit du Tyrol, les hommes en chemise blanche sous salopette en cuir et jambes courtes, les femmes en robe noire avec chemisier blanc et une coiffe. D’ailleurs on se sent bien étranger ici. Tout le monde dit bonjour quand on se croise dans la rue, mais tout le monde nous regarde du coin de l’oeil, genre des fois qu’on jette un papier par terre.

Autre truc un peu difficile à comprendre après 10 heures de route: toutes les rues du village ont le même nom, et les numéros semblent distribués aléatoirement. En fait, je crois bien qu’il s’agit du nom du quartier qui baptise toutes les rues du secteur. Et le numéro doit être attribué en séquence. En demandant notre chemin, le numéro n’est pas utile, tous les interlocuteurs nous demandent le nom des propriétaires de la maison dans laquelle nous devons nous rendre. Tout le monde se connait ici, voir le paragraphe précédent!

En tout cas, nous sentons bien que nous pouvons laisser les voiles dormir dans le camion, et oublier de fermer la porte de l’appartement.

Un grand merci à Jean-Ba pour les photos.

1 réflexion sur « Pré-Européens Autriche 2009: entraînement et reconnaissance »

  1. Quand on vole en Autriche, il faut en savoir un minimum sur les us et coutumes sémantiques locaux.
    Donc: en Autriche, normalement, pour dire "Bonjour" on dit pas bêtement comme en allemand "Guten Tag".
    On dit: "Grüss Gott", ou plutôt (avec l’accent): "Grrrrrrrüss Gott".

    Interessantes, toutes ces informations, non ?

    a+ und schöne Fliege
    Olive M

Les commentaires sont fermés.