Coupe du Monde Brésil 2008: dimanche, manche 1

Course au but de 49km, avec un départ un peu tardif, les conditions ayant du mal à s’établir. Comme prévu, c’est dur, c’est lent, c’est pas bien haut, c’est venté. Je gère mon vol tranquillement, pas toujours avec la grosse grappe, mais relativement serein et en sécurité. Quand je vois un rideau de pluie bien balaise se déverser à 5km au vent de notre position, puis les niveaux 3 se succéder à la radio, je profite de ce que l’organisation mette un peu de temps à réagir pour darder droit devant. Ainsi je me replace, j’échappe au gros rideau de pluie (mais pas au petit), et voit même un bon thermique avec une trentaine d’urubus prêts à m’accueillir un peu plus loin. Pas question que je me refasse empapaouter comme cela est arrivé deux fois en Bulgarie.

Finalement la manche est bien stoppée en l’air. Nous sommes tout juste le nombre requis, 20 pilotes, à franchir la distance de validation de 30km. Je fais mon meilleur résultat en PWC: 12ème de la manche, et je remonte à la 43ème position de l’overall. Et pour la première fois je marque enfin pour l’équipe de France, qui sur ce coup-là accroit d’une centaine de points son avance sur la Suisse.

J’ai trop de problèmes de connexion avec les réseaux téléphone du coin, pas possible de faire fonctionner le Live Tracking.

Bon pour finir la récupe a vraiment été galère, je vais vite aller prendre une douche et me coucher pour remettre ça demain.

1 réflexion sur « Coupe du Monde Brésil 2008: dimanche, manche 1 »

Les commentaires sont fermés.