Coupe du Monde Suisse 2008: mercredi, jeudi, pas de manche

Je suis en retard pour ce billet, panne d’Internet à Grindelwald hier. Un villageois avait dû oublier de payer sa facture, ils ont tout coupé.

Denis est trop fort en prévision météo. Au mois de janvier, il m’avait dit: je n’irai pas à la PWC en Suisse, il va pleuvoir toute la semaine. Trop fort Denis. Donc pas de manche hier mercredi, et nouveau texto à 8h ce matin: pas de manche aujourd’hui non plus. Demain, 60% de chances d’une petite manche matinale. Les organisateurs ont ouvert une liste hier pour les pilotes qui ont décidé de rentrer chez eux de manière anticipée…

La causerie d’hier: la réunion du comité de la PWCA avec le protêt d’Ewa et des décisions sur l’utilisation des GPS, puis le pilotage en thermique, et enfin des techniques de stretching (made by Elisa and Arnaud, STAPS-approved). Les conséquences plausibles des remous autour d’Ewa sont une pluie de réclamations à l’encontre des pilotes Français dès que l’un de nous ira fleureter avec les barbules (car pas mal de pilotes de l’équipe sont à l’origine de la contestation du résultat d’Ewa, qui a conduit à son déclassement). J’ai cru que le thème du thermique allait partir en live dès la première question: faut-il tenir compte de la force de Coriolis pour choisir le sens dans lequel enrouler les thermiques (désolé Olive!). Ensuite la discussion a été recadrée sur la prospection et les techniques de pilotage dans différents types de thermique. Concernant les étirements, confirmation de ce que nous a appris Alex au cours des séances d’entrainement de l’équipe Paris Ile-de-France, plus quelques idées supplémentaires.

Nous avons reçu une bonne nouvelle: Simon devrait être rétabli dans une quinzaine de jours et il devrait participer à la PWC en Espagne. La probabilité de le voir sélectionné pour le Championnat d’Europe début juillet en Serbie remonte en flèche.

Tout ça a laissé peu de temps pour la sieste, et pas de VTT ni de piscine. Un apéro puis une raclette party étaient prévus avec tous les Français, mais j’ai déserté pour me joindre à une soirée avec les pilotes de l’équipe Niviuk (Jean-Marc, Urban, Erwan, Joël, ma pomme) et Olivier Nef de passage, organisée par Bruno Arnold dans une cabane à flanc de montagne avec vue imprenable sur le lac d’Interlaken. Très bonne soirée, discussions sympathiques avec tout le monde. Nous sommes rentrés juste avant la pluie, que nous retrouvons ce matin au réveil.

Aucune idée du programme de la journée. Je crois que Didier poursuit dans la maïeutique et veut organiser une réunion sur le réglage et l’utilisation de nos instruments de vol. Ces calculateurs apportent de nouvelles informations, qui ne sont pas faciles à intégrer pour tout le monde, leur intérêt n’est d’ailleurs pas le même pour tout le monde, et il faut bien connaître et comprendre la documentation de son matériel pour en déterminer les avantages comme les limites. J’ai eu de la chance de faire des études longues, d’avoir un esprit rationnel qui me permet de comprendre et même d’apprécier ces théories, et aussi de travailler dans des industries qui font appel à ces équipements, alors que d’autres ont le don d’être hyper-instinctifs et sensibles en vol. Et en général ceux-là volent mieux que moi. Heureusement que Didier fait cet excellent boulot d’appel à la réflexion et de rappel de bases objectives, j’en suis à 9 pages de notes et il faudra que je me relise plusieurs fois pour en retirer la substantifique moelle qui me fera progresser.

Alors, en route vers la lumière par temps pluvieux!

5 réflexions au sujet de « Coupe du Monde Suisse 2008: mercredi, jeudi, pas de manche »

  1. Je suis en retard pour ce billet –> ça, ce n’est pas top, allez zou à la confesse !

    Enfin un blog de Top Gun qui tient la route !

    C’est le genre d’outil que nous aurions aimé pouvoir consulter lors des Championnats du Monde à Manilla en 2007 … cela sera-t-il le cas pour les prochains Championnats d’Europe en Serbie ?

    Merci pour ces p’tits billets (de plus bien écrits) qui permettent de partager le quotidien d’un Pilote de Haut Niveau (c’est Tonton Gérald qui doit être fier!) … au fait un Top Gun, cela affole-t-il les filles au déco ?
    Par contre, ça ne semble pas avoir des masses d’influence sur la météo 🙂 !

    Au plaisir de te lire encore longtemps !

  2. Merci Ricou, ton commentaire m’encourage à poursuivre! J’ai toujours un souci avec le côté impudique et promotion personnelle des blogs, alors chaque fois que j’ai des retours comme le tien, cela m’incite à persévérer dans la voie du partage (je ne te raconte pas -encore- ce que j’ai dû partager ce matin avec mes petits camarades sur l’utilisation des instruments). Et puis il faudrait que je mette plus de belles photos, comme sur ton blog, en fait.

    Concernant la sélection pour les Championnats d’Europe, je rebondis sur le sujet que tu lances. Je n’avais l’intention de m’exprimer sur ce sujet, essentiellement pour éviter que se développe un esprit de type Koh-Lanta au sein de l’équipe, et pour éviter aussi que mon éventuelle ambition soit mal comprise. J’ai mon idée de sa composition idéale. Malheureusement, je ne me mettrais pas dedans, aujourd’hui. Cette perspective me démange, à terme, mais elle sera la conséquence d’un comportement et de résultats, et surtout je ne suis pas sélectionneur, à chacun son boulot. Essentiellement, je n’ai pas pu me montrer pendant les pré-mondiaux au Mexique, ni lors de la PWC en Italie, et ici en Suisse nous ne volons pas. Et ce ne sont pas 2 manches à 1000 en B ou un cross de 195km en plaine qui donneront mon niveau à l’échelle Européenne, sans parler d’un Epicéa de la Forêt Noire. Maintenant, on est pas à l’abri du succès! Et les Championnats d’Europe ont souvent été une antichambre un peu expérimentale avant la grande échéance des Championnats du Monde. Alors qui sait… En attendant, j’essaye de faire ce que je sais faire, et de le réaliser de mon mieux, quand ça veut bien voler.

    La bise à Gérald quand tu le croises.

  3. La bise à Gérald quand tu le croises –> je n’y manquerais pas! En un peu plus de 10 ans, je n’ai réussi qu’une fois à lui faire un bizou … il préfère nettement les filles aux garçons 🙂 !
    Sais-tu qu’Agnès (compagne de Gérald) explose en parapente et bascule dans l’addiction ? … Même si elle manque de vitesse (petite voile), elle est redoutable en thermique !

    J’ai toujours un souci avec le côté impudique et promotion personnelle des blogs –> ouais, effectivement le danger de la démarche blogeste est le lustrage excessif d’ego … et fort honnêtement cela ne semble pas être ta motivation, je perçois ton blog comme un véritable lieu de partage.
    Ce qui est sympatoche dans tes billets est que nous avons vraiment le sentiment de vivre la manche à tes cotés … c’est vrai que si en plus nous avions quelques photos en vol … mais comme vous êtes au taquet je comprends que ce n’est votre principale préoccupation.
    P’tite suggestion : mettre à disposition la trace gps du jour ainsi nous pourrions visualiser le parcours sur google earth tout en te lisant !

    J’ai le sentiment que le blog serait un bel outil pour relier le monde des compétiteurs de la Coupe du Monde (et +) avec celui des pilotes lambdas… bien souvent nous avons la sensation de vivre sur 2 planètes différentes.
    Par contre, je sais que ça demande un minimum d’investissement et de travail !
    Au fait, connais-tu des blogs anglophones de pilotes de la PCW à visiter ?

    Pour ma part sans être un acrobate, la démarche "blogueste" m’a permis de rencontrer une flopée de voltigeurs et d’y nouer quelques belles amitiés.

    Bref, si nous nous prenons pas trop au sérieux, le blog peut être un bel objet pour communiquer, partager, entretenir des liens … et ça c’est top !

    @Mric : Oh y a un Mric dans l’air, nous pensions te retrouver en Savoie … toujours dans la Belle Province à ce que je vois !

  4. Allez zou, anticipons le billet de Maxime 😉 !

    Task #6, satisfait de ta 29e place du jour et ta 18e au général ?

    La manche semblait facile vu le nombre de pilotes au goal, la vitesse du premier (44km en 1h06) et les faibles écarts de temps des suivants (23 pilotes sous les 3 min).

Les commentaires sont fermés.