Coupe du Monde 2019 – Chine: 11/06/19, pas de manche

Avez-vous bien dormi? J’espère que oui. Ici, notre journée est bien entamée, voire terminée. Nous avons assisté à un intéressant concours de décollage, dans un vent forcissant. Comme les pilotes mal classés ont la possibilité de décoller rapidement, cela peut conduire à des incompatibilité entre masse d’air et compétences, ou plus simplement à envoyer des pilotes dans le trou pour voir ce que cela donne. Par chance le dernier à avoir décollé est un très bon pilote local qui a eu l’opportunité de faire étalage de tout son savoir-faire en matière de pilotage. La fenêtre fut fermée, puis la manche annulée.

Relax, Maxime

Oui, calmons-nous un peu. J’ai eu l’outrecuidance de formuler une remarque lors du briefing, sur une seconde balise qui me semblait inutile, potentiellement source de collisions et venait fermer une rare option possible. La réponse ou plus exactement l’absence d’écoute de Goran m’a bien énervé. S’en est suivi un sketch avec Ulric qui se montrait affirmatif pour faire un start en exit autour d’une balise qu’il fallait ensuite faire. Cela m’a bien excédé. Tout ça pour convenir de son erreur après avoir fait un dessin au tableau.

C’est à ce moment que j’ai quitté le briefing pour aller prendre l’air sur le déco. Cela tombait bien, le vent ne manquait pas. Je suis assez fier de moi, j’ai pris assez rapidement la décision de ne pas décoller. Et oui, vous venez de comprendre que les photos ne datent pas d’aujourd’hui!

Visite en l’air, visite au sol

Hier les balises avaient été choisies aux quatre coins de la carte. Nous pouvons donc dire que nous avons fait le tour du propriétaire. A la longue, le terrain de jeu pourrait être un peu étroit. Mais pour l’instant nous continuons l’exploration. La manche du jour aurait été en corridor en entrées/sorties entre deux rayons de cylindre, face au vent, en avant du relief. Peut-être aurons-nous la même demain. Et demain est un autre jour!

Sur ce nous allons embarquer dans la myriade de navettes pour aller visiter le Grand Canyon. Place au tourisme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.