Super Finale de la Coupe du Monde 2015 – Mexique: 20/01/16, course au but de 63km

Nous avons commencé la journée avec la fin du voile qui nous a gênés hier. Il a fallu attendre le début d’après-midi pour qu’il se déchire. La manche a été modifiée deux fois avant de nous envoyer sur un parcours au dessin très rapide. Le genre de manche qui n’autorise pas d’erreur, surtout pas en début de course.

Le tout début de la manche était simplissime. Pour ne pas dire simpliste. Un aller-retour au Saint-Eynard, en gros. Cependant, au moment de repasser le Manival, impossible de s’arrêter pour enrouler un thermique: trop de trafic! Deux fois j’ai voulu faire demi-tour pour profiter d’un déclenchement, deux fois j’ai vite abandonné l’idée en regardant le groupe de furieux qui me suivait. Du coup nous nous sommes jetés dans la plaine comme des imbéciles, et la course était jouée après 15 km. Ceux qui ont eu l’intelligence et l’opportunité de prendre du gaz nous ont mis une pilule.

A vouloir rattraper un peu de retard je n’ai fait qu’en prendre un peu plus. Au lieu du tarif à 10 minutes de Stefan, j’ai repris celui à 20 minutes. Sur 2 heures de course, c’est cher! J’espère que la journée d’hier n’a pas été une exception. En tout cas je vais persévérer.

J’ai profité de la fin de vol pour faire une glissade paisible au-dessus du lac, dans de l’air lisse et une jolie lumière. C’était un moment bien sympa.

2 réflexions au sujet de « Super Finale de la Coupe du Monde 2015 – Mexique: 20/01/16, course au but de 63km »

  1. Salut Maxime,
    Merci pour tes billets, c’est un plaisir de te lire chaque matin. Nous suivons avec acharnement toutes les manches, enfin celles ou il y a des trackers.
    Avant hier fût une lutte jusqu’au dernier moment, hier une course de vitesse ou il ne fallait pas négliger le gaz. Il me semble que tu étais avec le bon groupe avant b2, ensuite je ne suis pas sûr si tu traverses pour choper le thermique ou si tu fais demi tour, en tout cas, il fallait revenir par la crête et pas se jeter dans le trou….
    Remotivation, il y a encore 3 manches si tout va bien…bonne fin et à bientôt.

    • Merci JC! Je n’avais que 3 ou 4 minutes de retard à ce moment-là mais j’étais tellement furax contre ma grosse bêtise que je me suis un peu jeté sur la B2, et je suis arrivé trop bas pour faire le demi-tour direct. Ce matin grand ciel bleu, c’est reparti pour un tour! Je parie qu’ils nous font la manche à 100 bornes. A bientôt.

Les commentaires sont fermés.