Coupe du Monde Colombie 2012: vendredi 25, course au but de 78km

Une bonne petite manche de 78km est au menu du jour. Le président du pays est en visite dans une ville voisine pour fleurir un monument. Alors là, vous vous dites: « comme dans tout pays occidental où passe le Tour de France, ils ont dû être bien embêtés par les restrictions de vol ». Que nenni. Nous avions une balise sur notre parcours, à faire en entrée à 400m de rayon, puis en sortie à 15km, puis comme point de destination finale. Exactement sur l’aéroport dans lequel devait se trouver le président, car ce bon monsieur voulait nous voir voler! Autres pays, autres mœurs.

Je n’ai pas de photo de vol, nous étions soit dans du niveau 2 soit tout à bloc dans une masse d’air non inerte. Une nouvelle fois j’ai décollé tôt entre deux passages de vent arrière, puis suis allé me faire secouer pendant l’heure d’attente au start, tout le massif se trouvant sous le vent. Lequel a d’ailleurs tourné pendant cette heure.

Rien de notable jusqu’au kilomètre 70, nous venons de sortir du rayon de 15km et sommes en route vers le but. En fait je devrais encore remonter au kilomètre 60, en allant vers le rayon de sortie des 15km. Tout le groupe de tête reste sur les avants-reliefs, Charles tire droit dans la vallée en suivant la limite ombre et lumière. Il a raison mais il est seul. Je suis donc le train-train du groupe qui s’enfonce doucement car tout passe à l’ombre de notre côté, pas de gros vario pour nous sous les bases sombres.

Je passe donc temporairement en mode survie dans du 0,5m/s à quelques kilomètres du but, suis un peu trop défensif et me fais lâcher par une partie de mon groupe, regarde ébahi de nouveaux imbéciles se jeter au-dessus d’un départ de feu dans un champ de canne à sucre, alors que cela nous a heureusement été interdit suite à l’expérience de la semaine dernière, et rentre à 11 de finesse du but et 400m de marge. J’espère que cette fois la bêtise et la triche seront pénalisées.

Demain: dernière manche, dernière chance!

Une réflexion au sujet de « Coupe du Monde Colombie 2012: vendredi 25, course au but de 78km »

  1. Bonne manche! j’imagine que ce ne doit pas être simple d’analyser les éléments et se demander si l’option du gars qui part tout seul est à suivre ou pas…vu aussi ce qui c’est passé dans les manches précédentes aussi. Quand au tricheur… 🙁

Les commentaires sont fermés.