Coupe du Monde Italie 2010: samedi 10/07, pas de manche et finito la competa

La prévi météo change dans la nuit, et s’avère juste: au lieu de baisser le vent a forci, 5 à 10 km/h plus fort que la veille. Une manche est préparée, nous ouvrons les sacs, la fenêtre de décollage n’est pas ouverte, quelques pilotes replient leur voile, d’autres brassent de l’air qui défile pourtant déjà vite, 1 heure passe, finalement la journée est annulée. Le déco était gérable dans les passages mollissant, à la limite tout de même (non je n’incrimine aucun pilote ni aucune marque!). Sur le parcours de la manche, certaines compressions au relief auraient été délicates à gérer. Voila, c’est comme ça, c’est terminé.

Luc remporte la compétition, bravo! Après la Grèce, une entrée fracassante dans le monde de la coupe du monde. Avec 85 points de retard je termine 27ème. Je ne venais pas pour chercher un résultat, je prendrai plus soin du grapillage de points en fin de manche lorsque le résultat redeviendra une priorité.

J’ai passé une bonne semaine. J’aurais aimé que cela vole un peu plus, mais j’ai eu le temps de remettre pas mal de choses d’aplomb en ce qui concerne le vol et mon approche de la compète en parapente. Reprise de confiance, retour de l’envie, un plaisir bien présent (bon j’avoue les zig-zag dans le vent ne me font pas triper), bonnes sensations, bonne ambiance, résultat convenable. J’ai pu également visiter ce coin d’Italie que je ne connaissais pas, un peu chaud mais qui mérite d’être découvert. J’ai avancé dans mes lectures et mes réflexions (j’en ferai des résumés ici, plus tard), j’ai quelques bonnes pistes pour l’avenir. C’est en train de revenir, de bien revenir, le nouveau cycle me semble maintenant lancé.

Rendez-vous en fin de semaine prochaine pour le Championnat de France dans le Chablais (connaissez-vous l’expression « se faire chablater »? ça pourrait venir de là…).

1 réflexion sur « Coupe du Monde Italie 2010: samedi 10/07, pas de manche et finito la competa »

Les commentaires sont fermés.