Coupe du Monde Croatie 2009: conclusion

Je reviens de Croatie avec mon meilleur résultat toutes compétitions confondues. Il me vaudra certainement pas loin de 100 points dans le WPRS et une entrée dans les 20 premiers du classement mondial. Je ressens moins de joie qu’à l’issue d’autres compétitions, de podiums ou de victoires mais j’éprouve comme un grand accomplissement. Il y a un peu de: « je ne réalise pas vraiment ». En fait j’atteins un objectif et la situation est donc presque normale, et je veux la reproduire. Alors je vais prendre un peu de recul, ne pas trop voler en août, et bien digérer cette performance.

Résultats

C’est le carton plein:

  • Je termine 5ème, ma meilleure place en Coupe du Monde. C’est ma première coupe du monde avec un classement sur 1 chiffre, qui plus est dans une compétition courue en Europe avec 6 manches à 1000.

  • Dans 5 manches sur 6 je marque pour l’équipe de France qui termine première nation.

  • Idem pour le team ABAC Niviuk qui termine seconde équipe.

  • Je ramène un A pour l’année prochaine, gagné en Coupe du Monde.
  • En participant à trois coupes du monde cette année, j’ai décroché trois fois la qualification pour la finale.

20 heures de vol bien géré, 10 secondes dans l’erreur

J’ai fait deux erreurs dans cette compétition. Ici plus qu’ailleurs une erreur ça vous pose. Une erreur c’est une décision prise en l’espace de quelques secondes et qui remet en cause des heures et des heures de vol bien géré. La première me coûte un but et 300 points. Mais qui sait comment se serait déroulé le futur si on changeait le passé? D’autant plus que les points de cette manche ont compté pour mon classement. La deuxième n’est pas tant grave, mais a été dure pour mon orgueil: sur les 15 premiers du général j’ai été le seul à faire discard. C’était le money time, là où les forts doivent être très forts. Et cette discard obligée m’a empêché de prendre ma chance dans la dernière manche, de poursuivre mon avantage qui aurait pu me donner une avance confortable et comme j’en avais envie, au « profit » d’un vol extrêmement conservateur pour « protéger » mon classement.

D’une manière plus générale, si je regarde les résultats en Coupe du Monde depuis le début de l’année, avec le système de discard il faut gagner des manches pour monter sur un podium. J’ai terminé 3 manches dans les 10 premiers en Croatie. En France et en Croatie j’ai bouclé deuxième sur 2 manches. Depuis le début de l’année toujours, j’ai appris à définir une bonne tactique de vol, à contrôler mon style de vol, à me contraindre à une certaine tactique de vol. C’est en Croatie que j’y suis le mieux parvenu. Pour apprendre j’ai fait des erreurs, j’essayerai de ne pas les commettre de nouveau. Je ne suis pas non plus hyper efficace quand je fais quelque chose qui n’est pas guidé par mon envie, il faudra que je continue à travailler sur moi.

La tête et les jambes

Je suis bien arrivé à surmonter les quelques contrariétés rencontrées (migraine toute la semaine, torticolis, panne d’instruments…). L’absence d’enjeu et de pression permet parfois de donner le meilleur de soi-même, et j’ai touché du doigt ce que d’aucuns dénomment le « flow », l’état de fluidité dans lequel la réussite est facile et sans effort apparent.

Côté matériel j’ai enfin réglé mes histoires de sellette. Tout va bien maintenant, je peux m’assoir et rentrer dans le cocon sans souci. Je suis arrivé ici avec 65 heures au compteur sous mon IP3, je considère que je commence à bien connaître une aile après 50 heures de vol. J’étais donc au top en pilotage, en particulier en thermique, ce qui était tout à fait nécessaire en Croatie. Et je n’ai pas pris la moindre fermeture de la semaine.

La Croatie

Pendant la compétition je n’ai pas fait de tourisme (!), et n’ai donc pas grand chose à raconter sur le pays. Disons que c’est forcément un peu palot encadré par un week-end à Venise et un autre à Vérone. La monnaie Croate est le Kuna, c’est l’équivalent du Franc avec un taux de change à environ 7/1 contre l’Euro. Ce qui est drôle, c’est lorsqu’on reçoit les premières additions: 100 Francs dans un bistro pour 2 pizzas et 2 cocas, ça parait cher, avec nos références aux années d’avant l’Euro. Mais 15 Euros pour la même chose, ça paraît donné! Tout paraît 2 fois trop cher, mais est 2 fois moins cher!

Côté alimentaire, ras-le-bol de la chicorée au petit déjeuner, et vivement la maison pour retrouver des laitages et des fruits. Le détour par l’Italie m’a fait oublier le goût du vinaigre au cassis servi en pichet et découvrir le Valpolicella Classico Superiore (le dernier terme est important). Je conseille!

On se revoit en Italie

Un grand merci aux pilotes de l’équipe qui m’ont chaleureusement félicité à la remise des prix, et un énorme merci pour tous vos messages de soutien et d’encouragement.

Prochaine étape: la super-finale de la Coupe du Monde en Italie, les 2 premières semaines de septembre. Alors bonnes vacances d’ici là, revenez en forme!

4 réflexions au sujet de « Coupe du Monde Croatie 2009: conclusion »

  1. Merci les gars!

    Pour les oiseaux, je ne veux pas finir enfermé dans une volière! Ce n’est pas à moi qu’il faut poser la question, et pas question que je me la ramène. J’aime bien voler avec les oiseaux, c’est tout!

    Pour le 6030: aller dans le menu, sélectionner gestion de la mémoire (ou un truc comme ça), et faire le ménage. Effacer tous les waypoints&routes, effacer tous les vols, effacer toutes les CTR. Cela nettoie la mémoire proprement, plus proprement qu’en faisant "effacer vol" dans la liste des vols, vol après vol. Ensuite enlever la vis du capot des piles et piquer un chouchou à Bettina pour le maintenir en place mais avec la possibilité de l’ouvrir en l’air en cas de blocage. Car le seul moyen de l’arrêter dans ce cas c’est l’expulsion des accus. Depuis, pas de nouveau plantage, mais à chaque vol j’ai un 2ème vol fantôme qui se crée, d’une durée de 5h25 et avec 1 seul point dedans! L’informatique…

    Maxime

  2. Un grand bravo Max, ainsi qu’à tous les français. Deux, trois interrogations quand même : – aux yeux de tes adversaires, serais-tu devenu un ‘oiseaux’, intuitif et naturel ? – que c’est-il passé avec ton 6030 ? Comment as-tu résolu le problème ? Bonnes Vacances. A+. F.

Les commentaires sont fermés.