Championnat de France: conclusion

Comme pressenti lors du British Open, le terrain de jeu autour de Saint-André les Alpes est bien extraordinaire pour le nombre de possibilités qu’il offre en vol. La réputation de Saint-André est très liée à la force atomique de ses thermiques, par la dureté de ses conditions, et il est vrai qu’après la 1ère manche je demandais mon tee-shirt « I survived Saint-André! ». Mais ce qu’il faut retenir de ce site, ce n’est pas une quelconque difficulté d’accès en terme de niveau de pilotage, mais bien la richesse des parcours et la beauté des paysages. Nous avons eu une des meilleures organisations rencontrées jusqu’à présent, certainement la meilleure en France depuis longtemps.

Spaceman

Je termine 9ème de l’Open, je suis sur la photo de groupe et repars avec mon petit sac plein de cadeaux. Globalement je suis dans l’objectif de départ. J’obtiens ce résultat d’ensemble dans un détail contrasté. J’ai fait du très bon, j’ai aussi fait du très mauvais (comment ça, quand? 😉 ). J’aurais pu faire mieux, certes, mais je peux désormais dire que j’ai enfin fait un championnat de France correct.

Par-dessus tout, j’ai été impressionné par l’humilité d’Urban. Je vais bien m’en souvenir. En particulier, à l’issue de la dernière manche extrêmement sélective en conditions marginales, son commentaire au micro du DE: « It was a bit special at the start playing with the sun, then it was normal flying ». Ca me laisse rêveur, ce relâchement. J’ai essayé de l’inviter chez moi pour aller voler à Jeufosse avant la Coupe Icare, mais il ne se sent pas à l’aise dans les villes. Spaceman, l’homme qui sait où trouver les thermiques de l’espace.

J’ai appris des choses pendant ce championnat. J’ai appris que je pouvais gagner une manche 10 secondes devant Stéphane, Urban et Jean-Marc, ou terminer 2nd derrière Simon. J’ai appris qu’il faut parfois rester discret dans le groupe, ou même modeste un peu derrière (« cache ta joie » comme dirait Didier). J’ai appris qu’être sur le podium d’un championnat de France est possible. Je vais tâcher d’intégrer tout ça et de m’en servir à l’avenir. Pas plus tard que dans 15 jours à la Coupe du Monde du Brésil!

Muito obrigado

Un grand merci pour tous vos messages, vos commentaires, vos encouragements. Les stats du blog ont explosé pendant la compète, peut-être les concurrents? 😉 Pas du tout: juste l’aigle du Banchet, ainsi que la maman d’une championne de France, la soeur d’un champion de France, un gérant à différence de potentiel, une Lituanienne, un ami d’enfance de ma petite soeur, un gars qui s’est posé au sommet du Mont-Blanc et en bas du Mont Fuji, des amoureux du vol libre, du sport ou de la compétition, que j’ai déjà rencontrés dans la vraie vie ou pas encore, vous tous, quoi! Un grand merci à ceux qui m’ont entouré sur place comme par la pensée dans les bons moments comme dans les mauvais. Grâce à vous je me sens plus fort.

9 réflexions au sujet de « Championnat de France: conclusion »

  1. BRAVO et Merci pour cette lecture quotidienne super enrichissante.
    Tu vas tous les pourrir au Brésil !!!!

  2. Salut Champion!

    Merci pour tes récits! Même en ayant volé les manches, j’apprends encore en lisant tes analyses!

    Continue, ne lâche rien, ça va payer!

    A tout bientôt.

    Bises

    "L’aigle du Banchet", je suis flatté!

  3. <vile flatterie>
    Bravissimo Maximus 🙂 !

    Pour tes performances de volatile (en l’absence du tee-shirt ad hoc, il est heureux que tu ne sois pas monté sur la boîte !) et pour nous avoir fait partager la belle aventure via ton p’tit blog.

    Les stats du blog ont explosé … ça doit fait plaisir mais ce n’est que justice et reflète la qualité des billets.
    </vile flatterie>

    hi, hi … c’est trognon de voir des top guns se faire des bisoux !

  4. C’est nous qui devrions te remercier pour tes récits 😉

    C’est toujours avec enthousiasme que je me logue sur ton blog pour suivre tes résultats et tes cogites

    A+ et forza pour le Brésil

  5. La maman te remercie pour ton écriture agréable à lire avé l’humour qui va bien , qui nous permet de participer à distance….ne change rien pour le Brésil et bravo pour tes résultats

Les commentaires sont fermés.