Pré-Mondiaux Italie 2016: conclusion

Nous avons participé à une belle compétition qui s’est bien déroulée avec 5 manches sportives. Aucun accident n’a été à déplorer cette semaine, aucune ouverture de secours n’est à signaler. Petit regret, nous n’avons pas pu pénétrer dans le massif et aller voler au cœur des Dolomites, la météo ne l’a pas permis. Nous avons évolué au-dessus d’un terrain sur lequel les erreurs se commettent facilement et coûtent cher. Le podium récompense des pilotes régulièrement performants, des pilotes qui connaissent ce terrain. Les pilotes sous M6, King et Poison se sont également régalés et se sont souvent montrés aux avant-postes, bravo à eux.

Lire la suite

Pré-Mondiaux Italie 2016: 23/07/16, pas de manche

Les seaux d’eau tombés hier sur Feltre ont laissé planer une grosse humidité en basse couche ce matin. Sans ironiser sur le fait qu’un Italien est en tête avec deux points d’avance sur Charles, l’organisation était contente de bien nous avoir fait voler hier et a décidé après une brève attente d’annuler la journée et partant de sonner la fin de la compétition.

Lire la suite

Pré-Mondiaux Italie 2016: 22/07/16, course au but de 70 km

Si hier l’atmosphère était laiteuse aujourd’hui elle a été crémeuse. Nous nous sommes déplacés au Monte Cento sur les avant-reliefs de Valdobbiadene à l’est de Bassano. Le plafond était installé à 1600 m lorsque nous sommes arrivés et n’a pratiquement pas bougé de la journée. Comme me l’a soufflé un de mes camarades au but, aujourd’hui a été une journée comme les autres jours de cette semaine. C’est-à-dire que ce n’était pas ma journée.

Lire la suite

Pré-Mondiaux Italie 2016: 21/07/16, pas de manche

Ce matin, après un cachet d’ibuprofène et deux de paracétamol avalés hier soir, le mal de crâne de la veille est passé. J’ai vu quelques étoiles hier pendant le vol, mal à la tête également, le tout additionné d’une petite nausée dans la navette. Je crois bien m’être fait un petit début d’insolation. Malgré cela je n’aurais pas rechigné à rencontrer la chaleur d’un thermique juste avant de poser. Au rejeu de la manche j’ai pu voir qu’il n’était pas loin, une cinquantaine de mètres sur notre droite…

Lire la suite

Pré-Mondiaux Italie 2016: 20/07/16, course au but de 65 km

Que dire après cette manche? Que l’atmosphère était encore plus laiteuse que les jours précédents. Que les sommets étaient plus pris dans l’humidité. Que la manche était un peu plus courte avec un peu plus de balises, ne rendant pas le parcours plus facile ni sans option. En fait la difficulté réside dans la recherche de thermique en plaine et les options se trouvent dans l’approche des zones de prospection. Et qu’une partie des premiers a réussi à rester dans les premiers.

Lire la suite