Super Finale de la Coupe du Monde 2014 – Turquie: 05/10/14, course au but de 91km

Il faut bien l’avouer, nous nous sommes plantés sur le task setting de cette dernière manche, et c’est bien dommage de finir comme cela. La rentrée de vent d’ouest est arrivée plus tôt que prévu et l’activité thermique à l’approche de la B2 n’a pas été celle que nous anticipions. Nous finissons donc tous en distance, même la nouvelle légende du parapente, l’autre Maxime, Maxime Pinot, qui gagne haut la main cette dernière manche en atteignant la limite des points temps (mais pas le but) et la compétition par la même occasion.


Je finis avec le gros paquet qui ne boucle pas, à 40km du but. Nous allons donc tous prendre une raclée en points et je n’ai pas idée de ce que va donner le classement général. Bien sûr j’aimerais beaucoup rester dans les 10 pour le symbole, mais bon, je me contenterai de ce que la formule voudra bien me donner. Ce devrait tout de même être dans les 20, sinon je n’y comprendrai vraiment plus rien!

Par teams nous avons une petite chance avec l’équipe Parapente Mag d’aller accrocher le podium. Et pour les filles, la nouvelle super championne est super yéyé, Laurie ma chérie, moral restauré, tactique recalée, physique préservé, titre décroché!

5 réflexions au sujet de « Super Finale de la Coupe du Monde 2014 – Turquie: 05/10/14, course au but de 91km »

  1. Quel que soit le résultat final, bravo pour cette belle compétition qui à mis un peu de temps à démarrer (sans grève des pilotes!… ). Et félicitation à Laurie, qui aura donc gagné sans stratagème pileux!!! 🙂

  2. bravo à tous mais peux tu nous dire pourquoi si peu de suisses et allemands?
    Merci pour tes posts
    viens nous voir à la réunion dans une semaine hihihihihihi

  3. Bonjour,
    Merci pour ce blog qui est toujours très instructif. Pourquoi dire que vous vous êtes plantés sur le task setting de cette dernière manche ? Pourquoi une manche de compétition devrait-elle être forcément bouclable ? Si c’est une question de scoring, pourquoi ne pas modifier cela et lancer des manches où seulement quelques pilotes, voir aucun, ne boucleraient ? Serait-ce réellement anti-sportif ?… En tout cas, cette manche, à mon sens, prouve le contraire !

    • Bonsoir Charles-Antoine,

      Parce qu’en dépit de leur nom « compétitions de distance » ce sont en fait des épreuves de vitesse. pour être clair j’ai le voeu très cher qu’un vrai circuit de distance s’organise.

      Bons vols!

Les commentaires sont fermés.