Championnat de France 2013: vendredi 14, course au but de 39km

Une couche de stratus recouvre les Baronnies depuis la fin de la matinée. Vers 15h, enfin la couche s’évacue à l’est, la brise s’installe bien face, le ciel est au grand bleu. Vu l’heure tardive une petite manche de 39km est lancée. La course est menée tambour battant.


A la B3 j’ai une grosse hésitation. Je croyais la balise placée à cheval sur l’arête du col d’Ey mais mes GPS me tirent légèrement côté vallée de Sainte-Jalle. Je me pose une grosse question, ai-je rentré la bonne balise? D’autant plus que tout le groupe continue tout droit, sans une pensée pour Simon qui fait 90° à gauche en direction de la dernière balise, tout seul comme un grand. Sur le coup je ne comprends pas tout. Je décide de suivre le groupe. Si je me suis gouré dans mon GPS, ils m’emmèneront vers la bonne balise. Si je ne comprends rien à ce qu’ils font ce n’est pas grave, l’option isolée de Simon est trop joueuse pour moi dans l’optique d’un classement général. Donc je suis le groupe et je finis par comprendre! Nous allons passer par un verrou, genre Sisteron en plus petit, puis nous jeter à gauche.

A partir de là je couillemollise trois fois. Une première fois à faire des huit alors que la brise lèche le relief, inutile, il fallait se jeter dans cet espèce de pierrier de fond de vallée qui nous sort à +4m/s. Une seconde fois quand je recolle la tête, décide de quitter le thermique pour aller faire la balise à 200m et revenir dans le thermique, malheureusement disparu, tergiverse un moment et finis par basculer sous le vent du relief en direction du but. Une troisième fois à moins de 2km de la fin de section vitesse, que je parcours en 10 minutes à enrouler des pétouilles jusqu’à être à 4 de finesse du but vent de cul, brillant.

Bon au final ce n’est pas pire, je rentre autour de la 20ème place, même si j’aurais dû rentrer dans les 10 premiers. J’espère rester près des 10 premiers au général. Demain dernière manche, si le temps le permet!

1 réflexion sur « Championnat de France 2013: vendredi 14, course au but de 39km »

  1. Boh, vaut mieux couillemolliser que se les bouffer après coup !
    Bravo pour tes perfs et ton analyse toujours passionnante.
    Et on vous souhaite une belle derniere journee…

Les commentaires sont fermés.