Les lundi du sport: des valeurs en conflit

Comme chaque année en octobre, histoire de me changer les idées, j’ai assisté à la conférence des "Lundi du Sport" organisée par l’association des Amis de l’INSEP. Cette année le thème me parlait beaucoup mais le contenu m’a surpris. Il m’a surpris une première fois car il n’a pas été question de valeurs mais de dopage. Et pas de dopage sous l’angle moral mais sous l’angle technique.

Les lundi du sport: des valeurs en conflit

Dopage

Puis le contenu m’a surpris une seconde fois. Oubliez tout ce que vous croyez ou pensez sur le sujet, le dopage d’aujourd’hui et celui de demain dépassent votre entendement. Il n’est plus question de bien ou de mal, il n’est plus question de santé publique et de possibles dangers pour la santé des sportifs, il n’est plus question d’augmentation des performances, il n’est même plus question d’apports externes au corps du sportif. Ce corps est une machine que les ingénieurs du vivant peuvent mieux faire fonctionner sous une pure approche économique. La réalité du dopage c’est l’utilisation de thérapies réparatrices, en particulier celles qui tournent autour du muscle et au premier plan desquelles on trouve la lutte contre les myopathies, qui utilisent ce qui est déjà disponible dans notre propre corps.

Le son est faible, tournez le volume au taquet.

Vous trouverez les autres vidéos de cette soirée sur le site Canal INSEP.

Pharmacopée

Quand vous aurez tout vu, je vous laisserai réfléchir aux pistes évoquées: le code du travail comme dernier rempart contre le dopage des sportifs professionnels, l’UNESCO pour définir ce qu’est l’humain, la redéfinition des critères olympiques du dopage (si 2 réunis parmi 3: potentiel d’amélioration de la performance, risque pour la santé, contraire à l’éthique du sport)… ça laisse rêveur.

Et dire que lorsque je me pointe à ma pharmacie de quartier avec ma liste de 10 pages de produits interdits pour acheter un antitussif je me fais envoyer balader par la pharmacienne. M’enfin, vu le nombre de contrôles que nous subissons, mon approche de la question et le peu de fois où je dois me soigner, je me disais que ce serait vraiment bête de se faire attraper! Alors maintenant…

1 réflexion sur « Les lundi du sport: des valeurs en conflit »

  1. t’as plus qu’à parler du mythe du sur-homme à ta pharmacienne ainsi que du sport de HN comme antinomique avec la santé. 😉
    Merci, vidéo très intéressante, mais il faut un certain bagage pour comprendre à minima ce qui s’y dit.

Les commentaires sont fermés.