Coupe du Monde Bulgarie 2008: lundi, manche 2

Course au but de 86km au programme du jour. Je décide de m’agiter un peu plus tôt que la veille, et de me mettre dans la course dès avant le déco. Problème du jour: les dust devils. Nouveauté intéressante aujourd’hui, l’organisation nous dit: le déco est pourri, le vent est cul, avec les brises des dust devils traversent le déco, mais vous êtes des pilotes responsables alors nous ne fermerons pas la fenêtre, c’est à vous de trouver et choisir votre créneau de décollage. Pourquoi pas. Mais du coup je change deux fois d’emplacement pour rien, ce qui fait que je repars avec les derniers.

Pas grave, je fais tout de même un bon start. Mais contraste 80 bornes plus loin: alors que la fin de manche approche, les premiers se font enterrer sous la balise de redressement à 2km du goal (le "safety waypoint", on en rigole encore) par le même vent du nord qu’au début qui dégouline le long de la pente, je décide donc de m’arrêter pour prendre du gaz avant d’aller la tourner. Alors que je suis à moins de 4km avec une marge d’altitude de 400m, pas de chance, le DE stoppe la manche en l’air. Et le scoring ne prend que la distance parcourue, et pas l’altitude de chaque pilote. Donc je me tape encore une 70ème place. La distribution des points est forcément généreuse pour tout le monde, donc je ramasse quand même un 900, c’est toujours ça, même si cela ne sert à rien.

Deux décisions de sécurité à 3 heures d’intervalle, deux décisions différentes. Pas simple de suivre, surtout quand on pense avoir compris la situation et adopté en conséquence une attitude gagnante, qui se révèle perdante au final. Pas si grave, tout le monde est en bonne santé ce soir.

Sinon le vol a été sympa, presque tout en plaine. J’étais souvent assez bien placé, plus dans le coup qu’hier en tous cas. Il faut que je mette de la vitesse dans mes transitions. Je vais essayer de travailler ça dans les prochaines manches.

1 réflexion sur « Coupe du Monde Bulgarie 2008: lundi, manche 2 »

Les commentaires sont fermés.