Championnat de France 2017

C’est reparti pour une petite compétition estivale: les Championnats de France dans les Alpes du Sud, à Laragne. Je poursuis ma transition en pente douce, sportive, personnelle et professionnelle. J’y vais sans autre ambition que de passer de bons instants en l’air avec les copains et de bons moments au sol en famille. Avec 3 générations de Bellemin dans le bungalow, en gérant bien les caractères il va y avoir de quoi rigoler. Alors avis à tous les pilotes parents d’enfants en maternelle, voire plus: rendez-vous autour de la (petite) piscine du camping après les manches pour profiter des vacances!


Improvisation

Tout récemment, enfin dans ma vie j’ai réussi à faire un truc à l’arrache. Deux, même! Restons modeste: des trucs pas programmés dirons nous. C’est fou comme cela fait du bien. Sur un trou de planning et un coup de tête, je me suis inscrit à la dernière minute à la Coupe du Monde de Disentis pour faire la course dans les grosses montagnes. J’avais prévu de faire bien attention à ces montagnes. J’ai souvenir d’un passage bien scabreux en 2014 lors de la pré-coupe tout comme je n’ai pas oublié l’accident de Michel en 2015. D’ailleurs pour compenser la perte d’un peu de graisse et de muscle ces derniers mois, j’ai investi dans un second secours: un rond carré de dernière génération. C’est plus intelligent que d’embarquer du lest en eau ou en sable. Et cela calera encore un peu mieux ma sellette.

Et puis à la dernière seconde ou presque, je me suis désinscrit. Trop de choses à gérer, déménagement perso, déménagement pro, pépins physiques, restes de stress, humeur en accord avec le temps (variable à maussade)… Rien de grave mais juste trop. Un bon week-end entre amis et avec les gosses à la place, ça n’a pas d’équivalent. Quand j’ai vu la rincée qu’ont prise les pilotes en Suisse, et bien je n’ai vraiment pas regretté mon deuxième choix!

Motivation

C’est étonnant ce parcours de la motivation d’un pilote sur une carrière. Recherche de compétence, de résultat, de découverte, de voyage, de reconnaissance, de partage, de transmission, d’accomplissement… en vrac et j’en passe. Que ce soit pour la motivation ou le résultat, nous ferons le point à la fin de la semaine! A priori pas de billet d’ici là, pas de temps et les blogs sont d’une autre époque, aujourd’hui.

Au final, ce que nous recherchons tous, c’est le bonheur, non? Il faut savoir le voir quand on le trouve. Avec dans mon coffre une aile, des pistolets à eau, un kayak et deux vélos dont un trouvé dans un bon coin sur la route, il devrait avoir moyen de s’en rapprocher en famille. Attention je peux encore me désinscrire! Je me suis bien posé la question, pour dire vrai. Mais revoir et échanger avec tous ces anciens camarades m’a déjà fait beaucoup de bien ce soir. Des petits moments de bonheur, en quelque sorte.

Une réflexion au sujet de « Championnat de France 2017 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *