Trofeo Montegrappa: conclusion

Les fêtes pascales célèbrent la résurrection. Voici un thème parfaitement adapté à ce week-end amélioré de compétition transalpine. Fi de mes soucis et interrogations sur le matériel, me voici de retour: esprit libéré, résultats retrouvés, confiance renforcée, plaisir décuplé.

Je produis un résultat en m’accrochant aux derniers grammes d’espoir qu’il me restait grâce à une grande régularité (cinq manches au but sur cinq, comme Donini) et aux grailles de mes camarades de jeu. Je sors 3 manches dans le top 10 avec une victoire, une 3ème et une 7ème place. Je fais aussi ma graille en mésestimant la qualité des conditions aérologiques au start de la 2ème manche (dommage pour une course longue de plus de 120km), j’y laisse 150 points qui auraient pu me permettre de monter sur la boîte. Je finis au pied du podium, sur l’estrade tout de même (merci aux organisateurs pour le panier garni, miam miam!), avec la médaille en chocolat. D’une manière générale et cette fois-ci en particulier, j’aime bien le goût du chocolat!

L’équipe de France rentre également avec un bon résultat en plaçant 4 pilotes dans le top 10 (ma pomme, Luc, Julien, Lucas), ou 6 dans les 12 avec Charles qui lui aussi a bouclé les 5 manches en pratique mais pas en technique et Stéphane. Avec seulement 3 pilotes (mais quels pilotes!) mon club du Thermique Francilien finit 4ème par équipe derrière les populeux clubs italiens: médaille en chocolat aussi pour Olivier et Laurent!

Merci pour vos messages à Luc, Maurice, Mathieu, Bruno, Guillaume, Laurence, Franck (félicitations à Bettina!), Sylvain et à tous ceux que j’oublie.

Depuis mon canapé parisien, je n’en suis pas encore revenu de ce beau voyage en Italie. Qu’est-ce que c’est bon!

6 réflexions au sujet de « Trofeo Montegrappa: conclusion »

  1. Salut Maxime,
    félicitations pour ton résultat. C’est très agréable de te relire et de partager avec toi ce plaisir que tu as en compèt’.
    Un grand merci d’avoir retrouvé ta plume, même si parfois tu en oublies ton appareil à capturer les images. 🙂

  2. Merci à toi Nico!

    J’ai vécu un grand moment, j’espère l’avoir bien partagé, plein de sincérité et d’illusions naïves.

    Mon plaisir en vol comme mes résultats viennent d’un travail sur moi et sur ce que je peux contrôler.

    Les déplaisirs au sol sont bien souvent liés à des causes externes ou non contrôlables. Je les relativise et les compense grâce au soutien de gars comme toi et tous ceux sur qui je sais que je peux compter.

    Maxime

  3. En regardant ton blog, je me fais la réflexion suivante :
    maxime doit pouvoir être en Équipe de France pour le championnat du monde…
    Je quitte le blog pour voir le site de la FFVL et je trouve la réponse à mon questionnement… Étonnant non !
    Remplaçant c’est déjà bien … tu vas pouvoir revêtir la tenue… et plus encore …
    Bons vols JoL

  4. Hi Max !
    Très content de relire cet enthousiasme qui accompagne tes photos !

    A très bientot, toujours avec le meme plaisir !

    Niko

Les commentaires sont fermés.