Championnat de France: lundi, manche 2

Manche de 80 et quelques kilomètres aujourd’hui, peu de vent, plutôt stable. Alors j’ai lancé l’opération phase 2 du championnat, bien énervé depuis le réveil, et jusqu’à la moitié de la manche. Et j’ai commencé ma remontée par une grande première: mes premiers 1000 en A! Fini les 2 secondes derrière Jean-Jean et les 30 minutes derrière Simon, terminé, derrière moi toute la troupe!

Je suis donc monstre content. J’ai attaqué la manche en attaquant, avec des premières options qui payent. Premier souci au raccrochage de Côte Longue. Je n’arrive pas à sortir avec mon groupe, je pars avec le suivant. Un demi-cycle de retard, pas grave, la manche est longue. D’autant qu’une bonne partie des top guns a pris par le Cheval Blanc et que je les vois peiner.

Etape intermédiaire: Allos, la balise que nous n’aurons pas pu visiter au cours du British Open. Le retour se fait de l’autre côté de la vallée, en faces ouest. Mais après une cluse de la vallée du Verdon, alors que cette vallée s’élargit vers le sud, nous sommes brusquement contrés et les restes du premier groupe se fait dégouliner le long des pentes. Je prends l’option radicale de changement de versant, cap à 90° sur les faces est (il n’est que 3 heures de l’après-midi…). Un beau caillou nous donne un appui pour monter dans la brise, et une fois à hauteur de la crête je prends cap vers la crête suivante. Je la passe limite, avec Kevin et Jean-Jean. Là je monte face au vent, en 8, même hors du relief, pour ne pas reculer. Et je trouve le thermique de la journée qui me donne le gaz pour passer sur Chamatte puis de nouveau Côte Longue.

Ensuite c’est une rentrée au but classique. Il paraît que j’avais 10 minutes d’avance à la crête des Serres, mais j’ai eu beaucoup de difficulté à raccrocher. Du coup Jean-Marc, Stéphane et Urban déboulent plein taquet. Je vais faire la balise en avant le relief, au village des Angles, mais je ne sens pas la rentrée au but directe. Je reviens longer le relief, ce qui me fait gagner de la vitesse sans perdre trop de distance, et rentrée à bloc sur le but. Les autres loustics font la balise un peu bas et ne peuvent accélérer à toc pour me rattraper.

C’est gagné!

11 réflexions au sujet de « Championnat de France: lundi, manche 2 »

  1. Yop,

    Bravo Maxime et encore bravo aussi pour la mise à jour du blog,
    On s’y croirait 😉 et puis il y a pas trop d’autres sources d’info sur cette semaine 😉

  2. Ouais, chuis d’accord avec les autres ! Bravo pour cet excellent résultat !! Faut garder le cap maintenant 🙂 Et bravo pour la mise à jour du blog ! C’est le seul moyen de suivre les événements, et, en plus, au premières loges 🙂

  3. OK patron, c’était toi le boss hier.
    Mais aujourd’hui changement de tactique!
    Tu suces la roue des top guns pendant toute la manche, genre olala j’ai du mal à vous suivre les gars, j’ai une fringale t’as pas un mars etc…et hop tu les sautes sur la ligne ok? Ca me fera plaisir.
    bon vent!
    Manu

  4. Attention quand même à ne pas confondre adrénaline et adrêt nah dans la gueule! Enervement sous contrôle please!

  5. Trop génial ce système ‘gps live trackink’ !
    Je te vois voler à toute vitesse vers le nord après être passé par le déco de Moriez !
    Que la Sainte Force soit avec Toi 🙂 !

  6. JOOLLiiii!!
    Tu as dû serrer les fesses avec l’avance que tu avais et voir le meute revenir. Passer du roi du monde à "roi du monde qui pense avoir merdé", que de belles sensations.
    Un bonjour aux aut’ plaineux de plaine.
    gilles

Les commentaires sont fermés.