Bornes to Fly 2015: conclusion

A vol d’oiseau le parcours optimisé mesurait 132 km. J’ai parcouru 123 km et 3400 m D+ à pied en 22h à 5,6 km/h de moyenne ou 6,5 km/h en enlevant les pauses. A cela s’additionnent 3 vols de 9, 30 et 8 km. Soit 25h40 de course au total. Je finis pas trop abîmé, voire pas du tout abîmé. Juste quelques problèmes d’ampoules. Pour mes prochaines paires de chaussures je sais que je privilégierai le maintien en priorité et l’amortissement en second, avant toute autre caractéristique. Depuis la fin de l’épreuve j’ai un truc bizarre dans la cheville gauche, peut-être l’insertion du fameux releveur. Et presque pas de courbatures. Étrange! La préparation payerait?


Continuer la lecture

Bornes to Fly 2015: samedi 16 mai, jour 2/3

Je vais me lancer dans cette deuxième journée de course, la plus longue, 15 heures d’effort à fournir, après une nuit sans sommeil. Trop de fatigue et d’adrénaline additionnées d’un grand nombre de barres énergétiques. Je n’ai pas fermé l’œil. Sauf peut-être à un moment, quand vers minuit Laurie chuchote « – Maxime, tu dors? – Euh, non… – As-tu pensé à l’option de retour par Montlambert? – Hein??? – Non, laisse, dors ».


Continuer la lecture

Bornes to Fly 2015: un parfum d’aventure

Déjà le mois de mai, enfin ma première compétition de l’année. Je pourrais presque dire mes premiers vols de l’année! Mais je ne suis pas sûr de voler. Car cette première compétition de l’année est une première tout court pour moi: une épreuve de marche et vole. J’aurais bien aimé faire la Transdromoise il y a 1 mois mais on ne peut pas tout faire. J’étais dans les starting-blocks pour la Trotte et Vole il y a 15 jours mais elle a pris l’eau. D’ailleurs je vous recycle le billet préparé pour le tour des Bauges que je ferai peut-être à l’occasion de la Bornes to Fly en cette fin de semaine.


Continuer la lecture

Préparation physique: cours final

Voila, vous savez tout. Je vous ai restitué à peu près tout ce que j’ai compris et testé sur la course à pied. Courez, faites-vous plaisir, ne vous faites pas mal, affutez-vous pour la saison prochaine. De mon côté je vais continuer à m’entrainer de façon à être prêt pour la Super Finale de janvier en Colombie. Et peut-être pour d’autres idées, comme le trail ou le marathon.

Continuer la lecture