Championnat de France 2011: vendredi 4, reconnaissance

Orly (et pas Charles de Gaulle, celle-là je l’ai déjà faite une fois), un peu plus de 10 heures d’avion, 6 heures de sommeil volées au passage, bagages récupérés rapidement, voiture de location, embarquement du jeune Maxime (moi c’est l’ancien), direction Saint-Leu, hésitation à descendre de la route des Tamarins vers l’attéro, il est 9h passées, trop de voiles déjà en l’air, la côte en direction du déco, dépliage, calage des GPS, pissou, et hop en l’air!

Continuer la lecture