2013 World Cup SuperFinal – Brazil: Friday 24, 97km race to goal

Yesterday I was calling for a 100km task due South to Caratinga, no turn-point before. Today the Meet Director offered us that present, a big « Thank you Dio! ». My plan was to experiment someone else’s tactics. Very interesting indeed! Lots of fun, landed a bit short of goal, but to live some adventure. Landing – again – in a muddy field, chatting with curious children, walking about 1h30 under the sun, meeting with locals.


Continuer la lecture

Coupe du Monde Turquie 2011: samedi 30, manche 5

Nous avons fait une 5ème et dernière manche aujourd’hui. En montant au déco sud, après que le bus ait fait demi-tour au déco nord, je me suis donné mon objectif du jour, pour terminer cette compétition: me sentir bien en l’air. La manche me parait bizarrement dessinée, 90km de course au but pas évidente à boucler d’après les prévisions météo et mes observations. Nous avons 90 minutes de fenêtre de décollage pour aller faire le start. Comme je ne sens ni le déco ni les conditions, je reste tranquille au déco. A l’heure du start je suis encore par terre et fais une photo des copains qui attaquent la manche.

Continuer la lecture

Trofeo Montegrappa: samedi, manche 3

Après la manche vaporeuse pour les jeunes, voici la manche de nuit pour les vieux! Une improbable manche de 62km que je suis simplement content de boucler, peu importe le temps que cela a pris. Ciel gris et bouché, varios anémiques, grand concours de patience. A commencer par le start.

Continuer la lecture

Coupe du Monde Turquie: mercredi 22/09, manche 1

Pendant la (longue) attente avant le briefing, j’ai décelé quelques indices d’une humeur négative, limite bougon. Alors depuis je positive et je vous assure que tout ce qui va suivre est positif. D’ailleurs je ne parlerai que du vol, pas de l’organisation. Mon vol se résume simplement: une A (Passy?) sans accélo ce n’est pas drôle, une première manche de Coupe du Monde sans accélo, ça sent la discard. Mais comment se fait-ce? Simplement, en changeant trois fois d’emplacement sur un déco en caillou et broussailles qui oscille entre vent de cul et dusts, ce qui devait advenir arriva, je suis parti avec une clé dans mon faisceau de frein droit externe. Magnifique, six suspentes coincées en même temps, il y a bien longtemps que cela ne m’était pas arrivé. Pile poil le bon endroit et le bon moment.

Continuer la lecture