Coupe du Monde 2019 – Chine: conclusion

Je continue de m’étonner: incroyable ce que la compétition permet de ressentir. Cette semaine j’ai éprouvé un peu d’anxiété, de joie, de mélancolie, de lassitude, de frustration, de satisfaction, de bonheur de moments partagés. Je suis donc toujours sensible aux émotions que la course procure.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Chine: 14/06/19, course au but de 100 km

Il est des symboles, comme ça: la manche de 100 km. C’est fait, Linzhou peut cocher la case. Et bien pour demain, qu’importe la prévision de vent, je vote pour 120 km! Parce qu’hier, après 10 km de crête, 75 km de pampa ne m’ont pas suffi pour recoller au groupe de tête. Aujourd’hui, après 90 km de cavalcade endiablée, j’y suis parvenu! Encore que, heureusement que Michael se troue sinon j’allais encore prendre 10 minutes.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Chine: 10/06/19, course au but de 82 km

Je ne vous cacherai pas une certaine déception, une petite pointe d’amertume, quoique bien relative. Avec le goût de ces crackers pris au hasard lors de ma découverte d’un supermarché Chinois: sucré et épicé à la fois. Je boucle 30ème sur 40 pilotes qui bouclent, avec une valise de plus d’une demie-heure. Content d’être au but, pas content de ma boulette.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2019 – Chine: 09/06/19, course au but de 65 km

Ce matin nous avons cru que la cérémonie d’ouverture allait avoir un double effet KissCool: une insolation pour tout le monde plus un début de manche en retard. Sans compter que nous avons dû mettre le réveil 2h plus tôt que d’habitude. Mais finalement toutes les personnes sur l’estrade ont pu dans le timing exprimer la grandeur du lieu et du sport, la foule se faire un tas de selfies avec des visages roses, et la parade aérienne pétaradante défiler en bonne et due forme et nous monter dans la petite vingtaine de minibus pour notre heure de transit vers le déco sur les virolos à flanc de montagne.

Continuer la lecture

Coupe du Monde 2018 – Australie: 19/02/18, pas de manche

Hier Hono a vu une météorite tomber dans le champ voisin du bungalow en faisant son pissou vespéral. Mauvais présage, choix inconsidéré de vœu, hallucination d’un déshydraté, allez savoir, à 3h du matin la pluie est arrivée. La journée est bâchée, nous allons faire un peu de tourisme et quelques courses.

Coupe du Monde 2018 - Australie: 19/02/18, pas de manche
Continuer la lecture