Les petits ratés d’un gros fail

Enfin nous allons pouvoir voler ensemble avec Martin, Fred, Guido et Jules pour nous accompagner. Une semaine s’est écoulée depuis le gros vol de La Comté. Nous partons de la capitale un nouveau samedi à 7h pour le Dijonnais dans une belle dynamique matinale. Nous commençons à être assez fins dans la lecture des prévisions, dans l’interprétation des différents modèles en fonction de l’horizon temporel. L’hésitation entre Velars-sur-Ouche et La Certenue est tranchée sur le dernier pointillé séparant l’A38 de la sortie pour Autun. Nous prenons l’option Ouest de la bande de cumulus attendus par TopMeteo, sur la base d’une discussion au sujet de la taille et de la clarté des pixels blanchâtres sur la carte de nébulosité, et ce sera le bon choix.

Le sud du Morvan, en route vers Saint-Yan (c) Martin Morlet

Ce sera d’ailleurs un des rares bons choix de la journée, la suite étant un enchaînement de petits désagréments. Vous lisez certainement beaucoup de récits glorifiant les aptitudes d’untel, la beauté de ceci, les belles émotions de cela, la grandeur de telle chose. J’y contribue certainement. Dans la réalité, tout ne marche pas toujours comme on le souhaite, et peu de monde s’en targue. C’est toute l’histoire que je vous propose ici.

Continuer la lecture

Début de saison

Quelle année étrange! Après deux mois et demi de confinement à regarder des cieux de folie depuis le plancher des vaches, la période post-confinement est marquée par un nombre incroyable de journées à record pour le vol de plaine en France. J’ai passé certaines de ces journées à regarder le live-tracking, à tondre la pelouse en Savoie, à maugréer après un tas pathétique, à finir par faire du gonflage ou encore à rêver d’un treuil pour pouvoir me mettre en l’air. Et puis sur une journée estimée à 200 / 250 km de potentiel, je fais mon plus long vol en distance et en temps passé en l’air. Étrange je vous dis.

Avec Olivier, Fred et Simon nous arrivons sur site à 10 heures, il ne fallait pas plus tarder. Nous sommes à La Comté, une commune du Pas de Calais bien accueillante. Martin qui a raté son train d’une minute après s’être levé à 5h du matin n’est pas du voyage mais bien présent dans notre projet. TopMeteo ne s’est pas trompé, ce samedi 11 juillet 2020 sera une belle journée.

Continuer la lecture

A la poursuite du front froid

J’ai un temps espéré faire un aller-retour Sud/Nord sur samedi et dimanche. Martin n’était ni convaincu ni disponible. En revanche il m’a suggéré d’aménager ma journée de mardi. TopMeteo annonce un passage de front froid dans la nuit et en début de matinée suivi d’une masse d’air bien active sur sa traîne, le tout sur un flux d’Ouest. Je trouve que le passage du front devance de peu le projet de vol. Je me demande s’il a l’idée d’aller partir au treuil de Nantes ou Poitiers. Mais non, la vraie idée lumineuse, c’est le choix d’un site quasi-inconnu, en tout cas pour moi: Saint-Léonard des Bois. Un site qui affiche 3 vols déclarés sur 10 ans de CFD, tous sur une orientation Est. Cherchez les erreurs!

Continuer la lecture

Championnat de France 2014: Conclusion

Un rideau de soleil final est tombé sur l’organisation des Championnats de France 2014. Ils devraient rester gravés un bon moment comme un bon souvenir dans les mémoires. Quand les pilotes volent, ils n’ont pas le temps de râler, ils seraient même plutôt heureux, c’est un principe de base. Quels souvenirs? Quatre belles manches, une bonne organisation qui doit un peu travailler son anglais, de beaux champions et la découverte du massif des Monges bien trop méconnu. Jouxtant le terrain de jeu de Saint-André par le nord-ouest, il offre avec celui-ci un espace de vol étendu aux possibilités immenses.


Continuer la lecture

Coupe du Monde Macédoine 2012: jeudi 9, course au but de 57km

Bon, allez, autant le dire tout de suite, je vais vous confier un secret. Un secret qui n’en est pas vraiment un pour Martin qui a suivi la manche en temps-réel. J’ai essayé de gagner cette manche et j’ai bien cru que j’allais le faire.

Continuer la lecture