Super Finale de la Coupe du Monde 2015 – Mexique: conclusion

La superfinale 2015 de la PWCA s’est terminée avec la remise des prix samedi soir. Le podium au général récompense des pilotes solides et expérimentés, familiers des honneurs au plus haut niveau. Le classement féminin confirme que Seiko et Laurie ont une manche d’avance sur toutes leurs poursuivantes. Bravo à Ema qui complète le podium en organisant des stages cross pour ses copines pendant la compétition. Les équipes Suisse et Française raflent 7 des 9 places sur les podiums. L’Italie prend les 2 derniers accessits. La hiérarchie est claire.

Lire la suite

Super Finale de la Coupe du Monde 2015 – Mexique: 23/01/16, course au but de 95km

Nous avons vécu une étrange dernière journée de compétition. Au petit matin les gagnants sont déjà connus. Stefan l’emporte par anticipation au général après une compétition totalement maitrisée. Un garçon charmant et un formidable pilote depuis de nombreuses années. Il mérite pleinement ce titre, enfin. Seiko gagne chez les filles en ne lâchant rien, présente et solide sur toutes les manches.

Lire la suite

Championnat de France 2015: 25/08/15, course au but de 47km

Vous allez lire le récit d’un gars un peu fatigué et déçu qui a mal au crane. Voilà, une erreur d’appréciation, générée par une fixation sur un point de passage du parcours, aura eu raison de mon championnat. Et encore cela aurait pu s’arrêter dès le start. Mais je vais un peu vite en besogne: nous avons bénéficié de conditions meilleures que celles attendues, vent de OSO 15 km/h au lieu de 20 ou 25 et plafond à 2000 m au lieu de 1600. Nous avons eu à parcourir 47km sur un zigzag dans la vallée de la Tour (facile à trouver sur la carte: elle va de Moche à Croute) suivi d’un passage de crête pour aller se jeter, vent de cul ou sous le vent selon votre mental, dans un plané final d’une vingtaine de km.

Lire la suite

Bornes to Fly 2015: conclusion

A vol d’oiseau le parcours optimisé mesurait 132 km. J’ai parcouru 123 km et 3400 m D+ à pied en 22h à 5,6 km/h de moyenne ou 6,5 km/h en enlevant les pauses. A cela s’additionnent 3 vols de 9, 30 et 8 km. Soit 25h40 de course au total. Je finis pas trop abîmé, voire pas du tout abîmé. Juste quelques problèmes d’ampoules. Pour mes prochaines paires de chaussures je sais que je privilégierai le maintien en priorité et l’amortissement en second, avant toute autre caractéristique. Depuis la fin de l’épreuve j’ai un truc bizarre dans la cheville gauche, peut-être l’insertion du fameux releveur. Et presque pas de courbatures. Étrange! La préparation payerait?


Lire la suite