Super Finale de la Coupe du Monde 2014 – Turquie: Conclusion

J’arrive au bout de mes 20h de voyage de retour. Installé dans un TGV pour cause d’annulation de mon vol Air France pour une raison inconnue, reprogrammé sur un vol qui a décollé de Genève avant que mon vol depuis la Turquie atterrisse, pas mal après la grève de l’aller. Pas grave, en voyage comme en compétition il faut savoir s’adapter! Je n’ai pas pris de sandwich SNCF et pourtant depuis hier soir j’ai toujours ce petit arrière-goût de pas fini. Voila donc que j’en viendrais à être déçu d’une 13eme place en finale de Coupe du Monde? Intéressant.


Lire la suite

Coupe du Monde France 2013: lundi 24, course au but de 54km

Je savoure. Autant vous le dire, je savoure. Je viens de cocher un item dans ma todo list, rien d’important, rien d’essentiel, juste un truc de fait. Comme dans l’expression « ça, c’est fait ». Et je savoure ce plaisir simple tout autant que je mesure ce que j’ai produit ou traversé pour cette chose toute bête: gagner une manche de Coupe du Monde.

Lire la suite

Coupe du Monde Espagne 2011: conclusion

Un de mes adages s’est vérifié: « on ne peut pas gagner une compétition sur une manche, on peut perdre une compétition sur une manche ». Nicolas a malheureusement confirmé la seconde partie, Morgenthaler a failli contredire la première partie. Mijéré a été régulier et a remporté la mise.

Lire la suite

Coupe du Monde Espagne 2011: dimanche 21, manche 1

La première manche de cette compétition est une course au but de 110km. Un petit groupe de 3 ou 4 pilotes est parvenu à s’échapper par le haut à mi-parcours, à naviguer dans une conflu, pour finir par mettre 20 minutes à tout le monde. Bien joué Yassen, Jérème et Nico.

Lire la suite

Championnat de France 2009: samedi, manche 4, plaisir

Et oui, je me suis bien fait plaisir dans cette dernière manche. J’ai même été un peu joueur. Par exemple j’ai pris le start dans la seconde de son ouverture, et à bonne hauteur. Ensuite je me suis appliqué à mettre du rythme sans surchauffer, à étirer la grappe sans rien casser, à avancer sans me mettre bas. Avant d’aller chercher la seule balise un peu loin en vallée j’ai laissé glisser du monde devant, puis au raccrochage je me suis extrait juste ce qu’il fallait pour repasser la fameuse crête principale du déco et aller chercher le nuage.

Lire la suite