2014 World Cup – France: Saturday 31, 47km Race to Goal

And we bagged a fifth tast for the Coeur de Savoie event! None of them have been easy to set for the organizers. This one in particular has played a lot with their nerves. Friday evening the weather forecast for Saturday was looking fantastic. Saturday morning the forecast dimmed to a nice day. And then we had to face real life when arriving at the HQ: fully overcast sky by a thick cloud layer. The departure of the shuttles was delayed hour by hour, until we drove up to Ebaudiaz at 1pm.

Lire la suite

Coupe du Monde Brésil 2010: entraînement et reconnaissance

En fait d’entraînement et de reconnaissance, c’est vite vu: il y a de grandes chances que j’attaque directement ma reprise des vols lors de la première manche, et sans mise en jambes préalable. Hier le voyage s’est bien passé, surtout la partie transatlantique aux petits soins et aux petits oignons. Ensuite l’arrivée au Brésil s’est faite dans les conditions normales: des files d’attente et de l’humidité. En gros 1 heure pour passer la police, puis 30 minutes pour récupérer les bagages et enfin 1 heure de plus pour obtenir une voiture chez Hertz qui n’est pas celle réservée. Après pas loin de 4 heures de route avec les normands Christophe et Didier, nous arrivons à Poços de Caldas sur le coup de midi.

Lire la suite

Championnat de France 2009: mercredi, manche 3, coup de froid

Décidément je crois que ce championnat ne veut pas de moi. Après l’épique première manche, voici l’improbable troisième manche. Nous avons un parcours assez long à faire, de 76km, avec 7 balises, le maximum autorisé. Je ne vais pas toutes les énumérer, ce serait trop long, et puis je n’ai pas pu toutes les voir. Parce que ce coup-ci, je l’ai fait mon trou. Pourtant je ne pense pas avoir pris feu.

Lire la suite

Championnat de France 2009: mardi, manche 2, ça va mieux

Grosse course au but de 85km aujourd’hui: un zig-zag devant le déco du 700, Col d’Aspin, un sommet de l’autre côté de Bagnères de Luchon, le Lac d’Espingo et retour à Génos. Une épreuve de force dans des conditions assez toniques, très peu de cums et des plafonds dans les 3100m me concernant. Je suis dans le groupe de tête jusqu’au col d’Aspin, célèbre pour les cyclistes, et désormais mémorable pour les parapentistes. Car c’est là que c’est joué le résultat de la manche.

Lire la suite

Championnat de France: vendredi, manche 5

Le climat du secteur est réellement incroyable. Hier soir, je ne donnais aucune chance de faire une manche aujourd’hui. Et un orage a éclaté dans la nuit, a purgé le ciel, et grand bleu ce matin, avec quelques résidus de stratus, des petits bancs de cirrus et beaucoup d’humidité au sol. Le DE nous prépare une manche de 40km et j’ai peur qu’elle ne fasse pas 1000 si nous la bouclons trop rapidement. Mais l’instabilité annoncée n’est pas de la convection et la fenêtre de décollage est décalée par 2 fois de 15 minutes. Pour autant, quand elle ouvre, seul Greg décolle. Il doit immédiatement se mettre en survie et file en appui au nord du site, vers les antennes. Nous en reparlerons bientôt…

Lire la suite