Coupe du Monde 2018 – Australie: 20/02/18, manche de 89 km

La journée n’a pas très bien commencé. Un mail de Jack nous demande s’il est normal de ne pas avoir de leading points dans les résultats. Ben non, ce n’est pas normal. Nous comprenons vite qu’il s’agit d’une décision visant à compenser le problème rencontré par la trentaine de pilotes qui n’ont pu prendre le start à temps dans la première manche, en plus de leur donner une priorité au décollage aujourd’hui. Peut-être que la manche n’était pas juste, et encore nous pourrions en discuter. Mais je ne connais pas de sport dans lequel on change la formule de scoring une fois que la manche est courue. Même un sport débile comme le football, avec tous les moyens technologiques, médias et financiers dont ils disposent, ne valide pas un but une fois la partie terminée. Parfois les poteaux sont carrés. Une autre fois le petit meilleur joueur du monde marque un but de la main et non de la tête. Le résultat n’est pas changé pour autant.

Coupe du Monde 2018 - Australie: 20/02/18, manche de 89 km
Lire la suite

Coupe du Monde 2018 – Australie: 19/02/18, pas de manche

Hier Hono a vu une météorite tomber dans le champ voisin du bungalow en faisant son pissou vespéral. Mauvais présage, choix inconsidéré de vœu, hallucination d’un déshydraté, allez savoir, à 3h du matin la pluie est arrivée. La journée est bâchée, nous allons faire un peu de tourisme et quelques courses.

Coupe du Monde 2018 - Australie: 19/02/18, pas de manche
Lire la suite

Championnat de France 2015: 25/08/15, course au but de 47km

Vous allez lire le récit d’un gars un peu fatigué et déçu qui a mal au crane. Voilà, une erreur d’appréciation, générée par une fixation sur un point de passage du parcours, aura eu raison de mon championnat. Et encore cela aurait pu s’arrêter dès le start. Mais je vais un peu vite en besogne: nous avons bénéficié de conditions meilleures que celles attendues, vent de OSO 15 km/h au lieu de 20 ou 25 et plafond à 2000 m au lieu de 1600. Nous avons eu à parcourir 47km sur un zigzag dans la vallée de la Tour (facile à trouver sur la carte: elle va de Moche à Croute) suivi d’un passage de crête pour aller se jeter, vent de cul ou sous le vent selon votre mental, dans un plané final d’une vingtaine de km.

Lire la suite

Super Finale de la Coupe du Monde 2014 – Turquie: FTV

Ce matin nous avons tellement rigolé avec Pépé en regardant le classement général que je me sens obligé de vous raconter 2 ou 3 trucs sur le FTV. Hier il a fait un trou, il ne boucle pas. Et pourtant il est remonté ainsi de la 11ème à la 4ème place.

Tout d’abord, force est de reconnaître que si vous voulez un système de discard, le FTV est le meilleur système disponible. En tous cas, le meilleur que je connaisse.

Ceci dit, disons que je sois à égalité avec le pilote Marcel (je ne crois pas connaître de pilote Marcel, qu’ils ne m’en veulent pas) après 4 manches qui ont scoré 1000 points. Le taux de discard de la compétition est de 25% et nous allons courir une cinquième manche qui devrait également scorer sur 1000. Prenons également comme hypothèse que nos deux plus mauvaises manches, à Mercel et à moi soient à 0. Avant de courir la cinquième et dernière manche, la situation parait simple: nous sommes donc à égalité de points et nous avons tous les deux discardé une manche à 0 points.

Bien. Maintenant supposons que ma seconde plus mauvaise manche soit à 200 et que la sienne soit à 100. Si nous marquons tous les deux de beaux points dans la cinquième manche, celle-ci comptera pour le classement général, elle ne sera pas discardée. Ce seront donc nos manches à 200 et 100 qui le seront. Avec une cinquième manche le taux de discard va passer de 1 (25% de 4) à 1,25 (25% de 5). La manche à 0 de chacun d’entre nous étant discardée à 1 nous allons discarder 0,25 (1 + 0,25 = 1,25) de notre seconde plus mauvaise manche, soit 50 points (0,25 de 200) pour moi et 25 (0,25 de 100) pour lui.

C’est donc là que ça devient intéressant. Car si je bas Marcel de 20 points dans la dernière manche, par exemple je fais 980 et lui fait 960, et alors que nous étions à égalité avant la dernière manche, il en résultera que Marcel me battra au général de 5 points. C’est beau ça, non? Sportif, équitable, lisible pour le public, une merveille! Et encore, comme je vous le disais, c’est le meilleur système disponible!

Une conclusion? Vive le scoring au temps!

Super Finale de la Coupe du Monde 2014 – Turquie: 02/10/14, course au but de 47km

Nouvelle bière fraiche consommée au but! Pardonnez-moi d’avance en cas d’incohérence dans mes propos. En plus hier nous avons gagné avec mon équipe Parapente Mag. En sus de 4 magnifiques tee-shirts de Killers nous avons reçu une bouteille de vin rouge local qui ne survivra pas à l’apéro de ce soir. Nous non plus d’ailleurs, peut-être.


Lire la suite