Coupe du Monde 2017 – Equateur: 31/10/17, course au but de 67 km

Nous reprenons le cours de la compétition là où nous l’avions laissée avant-hier. C’est reparti pour une manche de taille raisonnable en arrière du décollage.La seule balise du parcours est à faire trois fois. Une fois en entrée à 400 m, une fois en sortie à 6 km puis une dernière fois en entrée à 400 m. Tout cela avant de mettre cap sur le but pour une branche finale d’environ 35 km.

Coupe du Monde 2017 - Equateur: 31/10/17, course au but de 67 km
Lire la suite

Coupe du Monde 2017 – Equateur: 30/10/17, pas de manche

Hier le seul obstacle sur notre route vers le décollage fut le gardien de la barrière d’accès qui demandait 60 dollars pour l’ouvrir. Nous avons trouvé une autre entrée. Ce lundi matin ce fut le trafic des travailleurs qui ralentit notre progression. Nous nagions dans une atmosphère urbaine et en trente minutes nous basculons dans une forêt où vivent pumas et autres singes.

Coupe du Monde 2017 - Equateur: 30/10/17, pas de manche

En posant quelques questions à un local sur l’aménagement du site j’ai compris qu’il y a eu un bon débat lors de l’élargissement de la piste d’accès pour cette coupe du monde. En effet la question de la protection de la nature était posée. Nous pratiquons une activité de pleine nature. Généralement les pilotes sont des amoureux de la nature. Il n’en reste pas moins que nous avons un impact sur cette nature.
Lire la suite

Coupe du Monde 2017 – Equateur: 29/10/17, course au but de 61 km

La première manche est dans le sac. La météo nous prédisait la plus mauvaise journée de la semaine, bâchée et sans soleil. Sur ce décollage digne de la Côte des Deux-Amants, les priorités ont été les bienvenues pour gérer la mise en l’air de tous les pilotes dans des conditions correctes pour tout le monde. Les conditions sont douces, l’extraction lente mais facile. Il est juste impossible d’avoir un visuel sur la suite du parcours, l’atmosphère est trop brumeuse pour apercevoir quoi que ce soit.

Coupe du Monde 2017 - Equateur: 29/10/17, course au but de 61 km
Lire la suite

Coupe du Monde 2017 – Equateur: entrainement et reconnaissance

Ma préparation s’est poursuivie dans l’avion en visionnant Cars 3. L’animation est magnifique sur un plan technique et la trame de l’histoire m’a plu! J’ai bien apprécié le discours. Beaucoup plus que ceux de Gifted ou Despicable Me 3 (même si j’ai versé une larme pour l’un et souri pour l’autre). C’est tombé à point avant cette compétition.

Coupe du Monde 2017 - Equateur: entrainement et reconnaissance

Lire la suite

Coupe du Monde 2017 – Equateur: préparation mentale

J’ai lancé une opération reconstruction pour cette phase de préparation mentale. Il a fallu une prise de conscience que je résumerai ainsi: vivre ses rêves pour ne pas vivre dans un rêve. Mes rêves sont mes projets, alors que le rêve est une illusion.

Coupe du Monde 2017 - Equateur: préparation mentale

Ce que j’ai eu à reconstruire en priorité cela a été ma confiance en moi. Et oui, je peux en manquer. Pas vous? La confiance en soi résulte de l’estime de soi. Mon premier travail a consisté en une analyse lucide, à me démarabouter et à redresser la tête fièrement. En relevant le regard vous retrouverez la ligne d’horizon, là où se situe votre avenir.

Lire la suite