Super Finale de la Coupe du Monde 2016 – Brésil: 28/01/17, course au but de 91 km

Et de dix manches, bim! Cela n’était encore jamais arrivé dans une super finale de courir les 10 manches possibles. Quoique je me suis bien posé quelques questions… notamment au déco, avec une double orientation Nord ou Sud, fraichement ventilé par un bon vent d’Est! Puis en l’air, dans des thermiques qui ne savaient plus s’ils étaient de droite ou de gauche, quoique de nos jours, cela ne fait plus trop de différence. J’ai tout de même regardé la date sur ma montre pour savoir dans quel sens tourner car tout le monde partait en chandelle dans les pétards sans que je sache de quel côté me gaffer.

Lire la suite

Super Finale de la Coupe du Monde 2016 – Brésil: 27/01/17, course au but de 95 km

Ce matin, comme hier matin, trois légendes sont dans les quatre premiers. Les « légendes » sont les pilotes qui ont déjà gagné une super finale. Nous pourrions avoir demain soir pour la première fois un pilote qui double la mise. Impressionnant.

Lire la suite

Super Finale de la Coupe du Monde 2016 – Brésil: 26/01/17, course au but de 103 km

A ce stade de la compétition il est difficile de gagner des places et très facile d’en perdre. Moi qui pensais avoir trouvé la bonne carburation, je viens de prendre une bonne claque. Je fais ce que je pense être un mauvais start. Je perds mon plafond 5 minutes avant le départ. Je prends tout de même le temps de remonter ce qui me vaut de prendre mes deux minutes de retard d’entrée.

Lire la suite

Super Finale de la Coupe du Monde 2016 – Brésil: 25/01/17, course au but de 113 km

Désolé pour la mise à jour tardive, j’ai un petit problème d’accès à Internet. Vous pouvez mettre du Morcheeba en fond sonore pour me lire, c’est ce qui m’a accompagné aujourd’hui. Je me suis réveillé fatigué de cette journée de repos qui a cassé le rythme. J’espère juste le retrouver, ce rythme, une fois en vol. Le comble, je n’ai pas trouvé hier un seul cadeau potable et abordable à ramener. 

Lire la suite

Super Finale de la Coupe du Monde 2016 – Brésil: 23/01/17, course au but de 92 km

Nous sommes repartis pour une petite manche de moins de 100 bornes sous un ciel pavé de cumulus et à peine voilé, du gâteau. L’attente au start est un peu stressante au ras du nuage, avec des gars qui sortent de la brume sans prévenir. Les thermiques sont un peu nerveux. J’en prends un qui me fait détendre quand je le traverse et qui me descend une demi-aile après un premier tour. Je suis un peu trop sur le mode économie pour le début de course. Je ne me suis pas suffisamment activé au start. Cela ma coûtera des leading bonus mais je m’en fiche. Cela me vaut surtout un bon coup de pied au cul de la sellette et facile 40 km pour recoller au bon groupe.

Lire la suite