Coupe du Monde Argentine 2007: conclusion (jour 10)

Pour connaître ses limites, il faut bien les dépasser. C’est une de mes expressions de référence. Ou pour reprendre celle plus positive de Christophe, pour dépasser ses limites il faut d’abord apprendre à les connaître. Sur ce plan la semaine a été riche en enseignements. J’ai privilégié l’attaque à outrance, je me suis fait plaisir, j’ai ressenti l’exaltation de voler dans le groupe de tête et même parfois devant lui. J’ai ressenti le frisson d’être en position de remporter une manche de Coupe du Monde.

Lire la suite

Coupe du Monde Argentine 2007: jour 9

Pas de manche aujourd’hui, la compétition et la saison sont donc terminées. C’est pourtant la journée la plus chaude depuis le début de notre séjour, avec une activité thermique bien marquée à partir de midi, mais malheureusement le vent reste cul jusqu’à 14 heures. Le DE annule normalement, je n’aurai pas une dernière chance de remonter mon niveau par un bon résultat.

Lire la suite

Coupe du Monde Argentine 2007: manche 5 (jour 8)

Et bien les jours se suivent et se ressemblent, à la nuance près que je me suis senti moins seul devant aujourd’hui. Nous sommes à l’attaque avec Jean-Mi dans la course au but de 60km, suivis de Charles et Julien. Mais le discours de Denis n’a peut-être pas été parfaitement compris par tout le monde au sujet de l’état d’esprit à avoir, car nous sommes 6 Français posés à la B3. Jusque là cela avait bien fonctionné en avançant bas sur l’avant-relief, mais à la balise, ça n’a pas fonctionné du tout. Du coup, nouveau tas.

Lire la suite

Coupe du Monde Argentine 2007: manche 4 (jour 7)

Nouvelle manche sous le voile d’altitude aujourd’hui. Nous avons une distance de 53 km à parcourir en temps mini avec heure limite. Sachant que l’heure limite de start est moins d’une heure après l’ouverture de la fenêtre de décollage, cela revient à une course au but. Deux argentins prennent tout de même le start 15 minutes avant la limite et bien leur en a pris: si l’un d’entre eux pose en route le second gagne la manche. Ils connaissaient suffisamment les lieux pour voler seuls en plaine.

Lire la suite

Coupe du Monde Argentine 2007: manche 3 (jour 6)

Une nouvelle manche pour du beurre. C’est super ici, on vole tous les jours. A peine le grand voile d’altitude parti, le DE annonce une manche, puis la raccourcit, puis ouvre la fenêtre, et hop un nouveau voile arrive. Nous voici partis pour 45 minutes de survie avant l’ouverture du start pour une course au but de 50 et quelques kilomètres.

Lire la suite