Un petit dernier pour la route

Dites donc, rien de publié ici depuis un moment? Il faut dire, j’aime vraiment mon dernier billet sur l’Australie. Et puis ce que j’ai pu faire en vol ensuite, Mosel Open, vol de plaine, Airtour (ah non, là, pas de vol!), PWC en Italie, je l’ai fait d’abord pour moi, pour me balader, rencontrer du monde, profiter des voyages. Bien entendu, j’ai plein de brouillons rédigés de-ci de-là mais rien de suffisamment inspirant pour que je publie. La fin de semaine dernière m’a inspiré, alors voici une nouvelle petite aventure en parapente!

Un petit dernier pour la route
Lire la suite

200km pour 1500 heures

Ce matin encore j’apparaissais tout en bas de ce classement. Vous avez pu vous dire: mais Maxime a dû avoir un problème de santé pour prendre 2 bulles. Ben en fait je me suis fait une petite entorse à la cheville gauche en jouant au foot avec mes collègues de bureau. C’est sûr ce n’est pas malin, mais bon, je ne suis pas à Saint-André et je n’ai mal qu’à la cheville. Je suis allé passer ce superbe week-end en Suisse Normande pour la compétition 200km autour de Paris de mon club Le Thermique Francilien.

Lire la suite

Mont-Blanc: voie des airs, voie impériale

Vendredi dernier, mon premier mail du matin m’arrive d’une préfecture. Il me confirme mon envie de milieu de semaine: aller commettre une petite infraction aux règles de l’air pour 300m que je justifierai par le différent frontalier Franco-Italien. Je vous raconterai une autre fois mon expérience de l’administration française qui malgré moult dossiers et démarches me donne un avis défavorable pour la réalisation d’un vol qui pourtant respecterait toutes les réglementations possibles et imaginables. Mais j’ai juste eu le tort de demander l’imprimatur de l’État pour être sûr de mon coup. Quand ce n’est pas la loi qui nous empêche d’entreprendre, heureusement que nos fonctionnaires sont là pour veiller à la sécurité des personnes et des biens. Mais qu’attendent-ils donc pour interdire aux voitures de circuler et aux avions de décoller, cela me parait bien trop dangereux ces activités! Bref, je prends la route pour le grand air de Chamonix et son Mont-Blanc sur lequel David avait été le premier à se poser il y a 9 ans.

Lire la suite

Vol dans un verre de lait sous un nuage de crème

Dimanche dernier nous avons fait une petite sortie club du Thermique Francilien et équipe de ligue PIDFC à Bar-sur-Aube. Nous avons longuement hésité à rejoindre Patrice à Sancerre pour découvrir un nouveau site et faire quelques courses mais l’alea de l’étroitesse du site, de la météo et de la désactivation de la base d’Avord nous ont orienté vers un choix plus « sûr ».

Les photos sont de BPascal, je n’ai pas cru bon sortir mon appareil au vu des conditions laiteuses du jour, bravo c’est malin.

Après avoir poireauté 2h au déco, je fais un joli vol de 123km, seulement 3 de moins je crois que celui fait avec Olivier et Martin il y a quelques années. Les conditions: ENE 25km/h, plafond à 2100m, meilleur vario à +3,5m/s, varios moyens à +1,0m/s. Bar-sur-Aube est un des sites qui à mon avis présente le plus gros potentiel de vol en France par son aérologie, son orientation et le dégagement des zones aériennes. Ne le répétez pas! 😉

Lire la suite

En attendant Noël

Pour en terminer avec cette dure (ou au choix: pénible, fatigante, douloureuse) semaine je pensais m’avachir dans mon canapé et vous pondre une note sur deux nouvelles venues de nulle part, en tout cas de là où en attendait plus: les organisations internationales qui gèrent notre sport. A savoir d’une part le rapport intermédiaire sur la sécurité des compétitions rédigé par la CIVL et d’autre part l’information délivré par la PMA que les laboratoires de test arrêtaient leur grève et reprenaient les tests de voiles comme ils les ont toujours faits.

Et bien je vous épargnerai la lecture de ma prose car après une longue hésitation matinale sur le créneau météo, je suis allé tenter un vol à Octeville.

Lire la suite