Coupe du Monde Mexique 2011: enseignements

Mon objectif principal sur cette compétition a été atteint. Il était purement qualitatif et comprenait les volets suivants: me mesurer à moi-même, m’observer, vérifier que mon envie existe toujours, retrouver le plaisir en course, redonner du sens à mon investissement et assouvir ce qui est au final une passion.

Mon objectif secondaire n’a pas pas été atteint, ou en partie seulement. Il s’agissait du chapitre quantitatif. Les raisons de l’écart se trouvent dans un mauvais réglage initial calé pour un FTV à 66% et non à 75%, une compétition sur 9 manches dont 2 non bouclables au lieu de 10 attendues au but, une réelle absence de motivation pour aller chercher du résultat, un tiers central de compétition assez creux. Mais au final une 44ème place dans une finale de Coupe du Monde n’est pas si ridicule.

Lire la suite