Bilan 2008

La fin de l’année approche, la saison de compétition est terminée, c’est le temps des bilans. Le fait marquant de l’année, me concernant, ce sont des résultats obtenus plus vite que prévu. Cela crée un décalage pour les observateurs, qui peuvent ne pas me juger à mon niveau réel mais à celui datant de quelque temps (à l’exception notable de l’équipe ABAC qui me recrute pour 2009), et cela crée aussi un décalage pour moi, qui doit adapter mes objectifs et les moyens à mettre en oeuvre au fil de l’eau. Et cela amène la question que se pose tout le monde: accidents heureux ou signes probants?

Le fait récurrent, c’est que je termine la saison avec des bleus à l’âme, comme en 2007. Sauf que l’année dernière j’étais mécontent de moi, alors que cette année j’arrive à gérer mes problèmes, maintenant ce sont ceux des autres qui me pèsent. Mais en fait, tout cela c’est la même chose: la recherche d’une voie personnelle, une question d’équilibre.

Lire la suite

Nationales A 2008: podium!

La fédération n’organise pas de remise des prix cette année pour les A, ni à la Coupe Icare, ni lors de l’assemblée générale de la FFVL, ni nulle part. Alors comme pour des raisons diverses et variées j’ai eu plusieurs fois l’occasion cette année d’être privé de podium et que la saison est terminée, je vais faire mon auto-promotion tout seul comme un grand: tadam! Sonnez hautbois, résonnez musettes!

Je termine 3ème des A en 2008, 5 points seulement derrière Simon et Jacques, à égalité avec Charles. Je suis donc en bonne compagnie et hyper fier de ce résultat que j’étais loin d’envisager en début d’année.

Pré-Coupe du Monde Réunion 2008: conclusion

Les organisateurs des épreuves internationales de la Réunion ont toujours fait preuve de sérieux et d’innovation. Au fil des années, ils ont apporté la retransmission en quasi-direct d’images en vol, de nombreux sponsors, des animations quotidiennes dans un village de tentes vivant, des remises de prix tous les jours, une perpétuelle intégration dans leur milieu avec le soutien des autorités locales, une excellente couverture presse et plus récemment, du prize money. Ils sont modernes et font aller de l’avant notre sport. Pourtant, les discussions sont nombreuses sur les effets pervers de cette dernière innovation, et il se pose beaucoup de questions sur la manière de gérer les enveloppes de prix en numéraire pour les années prochaines. Espérons que l’enthousiasme des parrains restent intacts, et que les pilotes se montrent à la hauteur de la passion de ces bénévoles.

Lire la suite

Pré-Coupe du Monde Réunion 2008: lundi, manche 5

Nous avons bien eu une manche aujourd’hui: 29 km! Dans un vent de 30km/h c’était passionnant. Et pourtant je suis bien dépité. Car je me troue au retour de la B2, rien du plafond jusqu’à la plage. Surconfiance et mauvaise gestion de mes nerfs avant le décollage. Vous vous souvenez de Murakami? Et bien aujourd’hui je me suis battu contre les autres, je me suis oublié. L’annulation de la manche d’hier m’aura donc coûté 1500 Euros. C’est bien la première fois que je peux mettre une valeur sur un fait de course. En parlant de valeurs, il y a 3 ans en arrière, quand j’ai commencé à chercher des moyens de progresser, j’avais inscrit 4 valeurs importantes à mes yeux: travail, respect, volonté, passion. Et derrière « respect »: respect des autres, des conditions aérologiques, du relief, de moi-même. A cette heure, quand je regarde ce qui m’entoure, j’ai de gros doutes sur mon envie de poursuivre dans ces conditions.

Lire la suite

Pré-Coupe du Monde Réunion 2008: dimanche, manche 4

La 4ème manche de la Route des Tamarins a été arrêtée en l’air. Comme nous n’avons volé que 1h27 entre l’heure du start et l’heure d’arrêt de la manche, soit moins d’1h30, la manche est annulée. Je ne comprends toujours pas l’intérêt de cette règle, sachant que sur le panneau de briefing il est affiché « validation: 20 pilotes à 20 kilomètres », et que nous avions franchi cette distance. Il n’y a pas de problème sur l’arrêt de la manche, les conditions tournaient au vinaigre. Cependant cela faisait 10 bonnes minutes que la décision aurait pu ou dû être prise, et il est bien dommage qu’elle soit finalement prise 3 minutes avant une possible validation.

Lire la suite