Virages en actions

A l’occasion d’un stage SIV fin 2015 avec ma machine de course, puis au début de ma formation SIV en tant que pilote ou moniteur en 2016, après plusieurs années sans être passé au-dessus de l’eau, j’ai eu quelques moments de doute sur les instructions de guidage en virage. Le vocabulaire s’est enrichi depuis le début de ma formation, il s’est précisé aussi. Peut-être que ces mots relevaient de l’évidence, peut-être que mon niveau pouvait faire croire que je les connaissais, peut-être que je n’osais pas assez demander des précisions. Toujours est-il que lorsque vous sortez en chandelle d’un 360 bien engagé et que vous entendez une instruction, il est préférable de bien la comprendre immédiatement et sans délai de réflexion au vu de l’énergie à gérer et du temps qui passe très vite dans une situation de ce type.

Je n’ai pas trouvé de synthèse, peut-être que je n’ai pas bien ou pas assez cherché, décrivant toutes ces actions à mener en virage. Alors je vous propose un petit bréviaire du virage que j’ai composé en regroupant et recoupant des informations de plusieurs sources. Il s’avère que tout le monde ne semble pas d’accord sur toutes les définitions. Je vais vous donner les miennes et décrire pour chaque manœuvre basique de pilotage les actions à réaliser en cours de virage pour obtenir un certain résultat.
Lire la suite

Conférence Denis Cortella

Cet après-midi Denis nous a permis d’occuper agréablement notre temps en animant une conférence sur la mécanique des sellettes, l’évolution du matériel et diverses autres considérations sur le pilotage. A titre personnel j’ai retenu quelques nouvelles idées à tester, en particulier sur l’écartement de la ventrale. A l’heure actuelle j’utilise une sellette peu amortie et une ventrale complètement relâchée, un peu resserrée à vrai dire depuis ma nouvelle voile, et tout cela pourrait avoir intérêt à être changé.

Conférence Denis Cortella

Denis a partagé ses connaissances sans pour autant débarquer avec des vérités sur tout. Ainsi nous avons pu recaler les possibilités comparées de pilotage entre les positions assise et couchée, la position des bras, la longueur des freins ou encore l’inefficacité totale de garder les freins au contact sur les voiles de compétition.

Lire la suite

Ainsi SWOT-il!

Je reçois beaucoup de questions du type: « alors, c’est quoi ton aile cette année? » avec en corolaire une liste de sous-entendus plus ou moins explicites. Il est vrai qu’en terme de matériel j’arrive dans la zone où plafonnent les ailes de série (non certifiées) et où commence le dernier étage, là où règnent les machines d’usine personnalisées et actualisées tous les ans, sinon tous les 6 mois. Bien entendu j’envisage de nombreuses possibilités depuis la fin de la dernière saison dans un contexte incertain et mouvant.

Lire la suite