Championnat de France 2012: conclusion

Nous n’avons pas eu de manche samedi. Les conditions étaient limite en vent avant de devenir limite en précipitations. Nous avons volé en fin de journée pour faire des images en l’air, mais il me semble que la journée n’était effectivement pas « manchable ». Nous terminons donc ce Championnat de France après 2 manches qui donnent à Simon son second titre de Champion de France, chapeau bas.

Lire la suite

Championnat de France 2012: jeudi 28, pas de manche

En rentrant à pied des Natural Games jusqu’à ma chambre d’hôte, je viens de croiser un employé municipal qui m’interpelle et me demande: « on voit pas mal de tee-shirts ABAC Team en ville en ce moment, quelle est cette équipe? ». Et bien cela réchauffe un peu le cœur de pouvoir ainsi parler simplement de notre sport dans la rue.

Lire la suite

Championnat de France 2012: mercredi 27, course au but de 75km

Je suis un peu rincé par cette longue journée, il se fait tard, je ne ferai pas long. Nous cuisons un moment sur le déco sud de la Puncho. La stabilité inquiète un peu tout le monde, les ouvreurs ne sortent pas trop, un clock-start semble se préparer. La manche ressemble à un 7: nous partons pour 50km au Nord-Est puis revenons sur 25km au Ouest-Sud-Ouest. Les conditions s’installent, sous une gentille pression des pilotes la manche sera une course au but.

Lire la suite

Championnat de France 2012: mardi 26, course au but de 40km

Alors oui, c’est vrai, j’ai zappé le billet d’hier. Mais bon, j’ai quelques explications: Ludo et elisa m’ont fait découvrir les joies du body drag dimanche soir…

Du coup lundi matin 8h30 c’est parti pour 4 heures de kite en initiation, quelques tasses, un superman en fin de séance dans 30cm d’eau, une plage de coquillages, le plus aimable d’entre eux essaye de me retenir par la paume, belle entaille, le sang qui sort en vaguelettes, la main en l’air comme si j’avais la bonne réponse pour la maitresse, pansement compressif, premier essai à la clinique de Sigean, mauvaise pioche, un établissement gériatrique, bonne pioche aux urgences du CHU de Narbonne, trois points de suture, la route pour Millau par les chemins de traverse, les inscriptions, la clé de la chambre d’hôte, un briefing comme je les aime, un resto avec l’équipe, une douche pour se dessaler, au lit!

Lire la suite