Coupe du Monde Brésil 2010: conclusion

Je suis cassé par le voyage de retour et la reprise de contact avec le quotidien ordinaire. Je vais essayer de pondre un dernier billet de conclusion intelligible. Enfin, comprenne qui pourra et voudra.

Je rentre satisfait de ce voyage sans pour autant en être content. Satisfait car je ramène du concret, pas hyper content car j’ai connu le Brésil sous de meilleurs cieux et fait des compétitions dans de meilleures dispositions. Détaillons un peu.

Lire la suite

Coupe du Monde Brésil 2010: samedi 10/04

Quelle belle manche aujourd’hui! Qui nous donne la mesure de ce que nous aurions pu faire une semaine favorable au vol libre. De quoi entretenir quelques regrets, mais au moins une note finale hyper positive. A propos de finale, je me suis qualifié pour la Turquie en bouclant cette magnifique manche de 63km vers la 10ème place. Certains se sont gaussés de mon altitude au-dessus du but, et bien moi aussi j’ai bien rigolé en me faisant plaisir en vol.

Me voici en photo sur une news du site de la PWCA.

Lire la suite

Coupe du Monde Brésil 2010: vendredi 09/04

La coupe du monde 2010 de parapente a commencé aujourd’hui. Par une manche de 54km, lancée sur le déco N par flux de SE, avec un start à 14h45 sachant que l’activité thermique cesse à partir de 16h. Pas vraiment glop. Une balise est à faire en chemin, à 38km. Tout le parcours est travers au vent car dans le secteur NO du déco il n’y a pas de pistes, donc pas de balises.

Lire la suite

Coupe du Monde Brésil 2010: mercredi 07/04

Nous avons bien essayé, mais ça ne veut pas. Une montée au déco, un briefing, une manche de 55km vent de cul avec une balise à faire en route (elle servait à quoi?), un clock start, une ouverture de fenêtre, une cinquantaine de pilotes qui décollent, et… la manche est annulée.

Vent fort au déco, des compressions près du relief, de l’instabilité marquée, des pilotes qui ont du mal à maîtriser la puissance de leur nouveau joujou, d’autres qui ne peuvent s’empêcher de décoller ensemble pour s’emmêler, un vent qui forcit et tourne légèrement… la décision me parait justifiée.

Lire la suite