Championnat d’Italie 2017: conclusion

Cette semaine de coaching d’une équipe de 9 pilotes en situation de compétition à l’étranger vient de se terminer. Le CREG s’est régalé grâce à une bonne ambiance dans le groupe et surtout 6 manches pour une quinzaine d’heures de vol dans des conditions et sur des terrains très variés (EDIT: plus de 20 heures, moi j’ai fait trop de tas!), propices pour construire une belle panoplie de pilote. Aucun bobo, aucun incident de vol, aucun souci de sécurité ne sont à déplorer dans l’équipe, c’est un motif de satisfaction énorme. Chacun repart avec l’envie de poursuivre sa progression, chacun a identifié ses axes de travail, il ne leur reste plus qu’à s’en donner les moyens. Une belle équipe.

J’ai tiré quelques petites leçons comme coach. Par exemple ne pas accepter de bière quand je commande un thé glacé avant un briefing général, sinon j’aborde des thèmes tels que la chtratchie. Toujours filtrer mes émotions de pilote quand j’ai le rôle du coach pour ne pas interférer avec celles des membres du groupe. Et puis pour endosser les rôles de coach, membre du comité de sécurité et compétiteur, plus les soucis du quotidien, on arrive vite à une charge mentale élevée qui nécessite de bien définir ses priorités pour s’en sortir.

C’est enfin la fin du régime pâtes, pizzas et sandwichs au pain. Retour à la salade et aux légumes. Même si je suis encore loin de le parler, capisco de mieux en mieux l’italien. C’est fou quand on sait combien j’étais nul en langues à l’école. Sauf peut-être en latin, lorsque cela m’intéressait, et cela me sert toujours d’ailleurs. Les voyages forment la jeunesse!

C’est aussi la fin de la période d’alternance en entreprise de mon DE JEPS. Je ferai peut-être quelques sessions de plus pour le plaisir et étoffer mon expérience. En parlant d’expérience, cette semaine de coaching m’a permis de valider mes outils d’évaluation et de suivi ainsi que ceux que je mets à disposition des pilotes pour les guider dans leur recherche de performance. Ca c’est bien cool et porteur d’avenir.

Un énorme merci au CREG pour la confiance qu’ils m’ont accordée, j’ai énormément apprécié la semaine. Et un autre merci à l’école Les Passagers Du Vent pour leur soutien dans ma démarche.

2 réflexions au sujet de « Championnat d’Italie 2017: conclusion »

  1. bien joué coach, les conditions n’avaient pas l’air facile. le CREG s’est bien comporté dans l’ensemble, bravo. un regret de cette dernière manche qui a bouleversé les classement. le principal est que tout le monde s’est fait plaisir. bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *