Coupe du Monde Brésil 2010: samedi 10/04

Quelle belle manche aujourd’hui! Qui nous donne la mesure de ce que nous aurions pu faire une semaine favorable au vol libre. De quoi entretenir quelques regrets, mais au moins une note finale hyper positive. A propos de finale, je me suis qualifié pour la Turquie en bouclant cette magnifique manche de 63km vers la 10ème place. Certains se sont gaussés de mon altitude au-dessus du but, et bien moi aussi j’ai bien rigolé en me faisant plaisir en vol.

Me voici en photo sur une news du site de la PWCA.

Nous avons fait une superbe balade, j’ai fait pas mal de photos en l’air.

J’ai bien assuré en thermique, souvent en haut des grappes.

A la moitié du parcours, après B2, je me rapproche trop de la base du nuage et doit l’échapper par le côté le plus proche, malheureusement sous le vent. Mes camarades de grappe parviennent à tirer droit sous le gros gris, j’ai dû ramer fort et prendre quelques initiatives payantes pour recoller la trentaine de pilotes en tête. Je trouve deux gros varios et choisis une trajectoire plus large mais en flottant bien je remonte pas mal de monde. Je laisse Ludo et Lucas me prendre une trentaine de secondes dans le plané final, une voile s’en met une bonne qui dégénère en cravate et pose avant la ligne, je finis un peu haut et pousse ce qu’il faut pour finir devant Urban, je veux juste une place dans les 15 premiers pour me qualifier à la finale de la coupe du monde en Turquie. Je boucle environ 10ème, à un peu moins de 10 minutes d’Aljaz qui nous a fait une démonstration de soliste aujourd’hui.

Ce soir remise des prix: certainement première nation pour la France, podium par team pour ABAC, première fille pour Elisa, plus Ludo et Lucas qui ne seront pas loin du podium et moi dans les 10 au général. Excellent tout ça!

5 réflexions au sujet de « Coupe du Monde Brésil 2010: samedi 10/04 »

  1. Bravo pour ta qualif…
    Tu peux rentrer à la maison…
    tu nous as donné envie d’y être.
    +++ JL

  2. Félicitations, il fallait être solide moralement pour ne pas s’abattre devant toutes ces annulations.

Les commentaires sont fermés.